Appel à candidatures français.es

La Maison des arts littéraires de Gatineau, l’Ambassade de France au Canada et leurs partenaires, l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais, la Ville de Gatineau et la Maison de la littérature de Québec sont très heureux d’annoncer la tenue de la troisième édition de la Fantastique résidence de création littéraire cet automne à la Maison patrimoniale Fairview à Gatineau.

Cette résidence a pour but de favoriser les échanges entre auteur.trice.s francophones et de mettre en avant la géographie du Québec et du Canada, principalement celle de Gatineau, comme source d’inspiration littéraire. Située sur le bord de la rivière de l’Outaouais, en face d’Ottawa, Gatineau est la quatrième ville du Québec en termes de population.

L’appel à candidatures est ouvert aux auteur.trice.s français.e.s qui écrivent une littérature du réalisme magique. La démarche de l’auteur.trice doit s’inscrire dans une certaine mesure en dialogue avec le réalisme magique : réalité dissimulée, fond mystérieux à même un cadre résolument réaliste, monde réel et monde fantasmé qui se confondent au sein d’une même écriture, sans pour autant être en opposition. Les créateur.trice.s aux démarches littéraires inusitées, éclatées, merveilleuses, étranges et aux frontières floues sont les bienvenues.

L’auteur.trice français.e sélectionné.e travaillera sur un court texte explorant le réalisme magique qui pourra éventuellement être développé en roman ou en recueil, selon le genre littéraire. La résidence pourrait aussi être l’occasion de poursuivre en parallèle un projet déjà amorcé qui s’inscrirait dans cette voie. 

Pour l’aider dans cette tâche, l’auteur.trice en résidence sera jumelé.e avec un.e auteur.trice de la région de l’Outaouais, membre de l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais (AAAO). Un dialogue d’écriture pourra s’établir et mener potentiellement à une écriture à quatre mains. L’auteur.trice en résidence participera à des rencontres et lectures publiques pendant son séjour. L’auteur.trice français.e vivra aussi un jumelage éclair avec un.e auteur.trice de la ville de Québec, grâce au partenariat avec la Maison de la littérature de Québec. Ce jumelage sera l’occasion de découvertes, de partage et de lectures croisées.

N.B. Si les autorisations de voyage ne sont pas revenues pour le public général en raison de la pandémie de COVID-19, l’auteur.trice choisi.e sera invité.e dans une résidence virtuelle, tout aussi riche et remplie, mais qui exigera de sa part une adaptabilité en terme de technologie et d’horaire (en raison du décalage horaire entre les deux pays). En 2020, la Fantastique résidence s’est tenue sous cette forme avec un grand succès tant pour les deux auteurs participants que pour le public.

 
 

Lieu principal de résidence : Maison patrimoniale Fairview, située dans un domaine patrimonial bâti en 1860, occupé à l’époque par Sir William Scott, sis dans un parc de la Ville de Gatineau. De courtes visites à Montréal et à Québec sont prévues, si les conditions sanitaires le permettent.

*Note : Si les mesures sanitaires ne permettent pas un déplacement international en novembre 2021, la résidence de création serait déployée autrement, à distance. Certaines des modalités seraient alors revues.

Dates de résidence : du 1er au 26 novembre 2021.

Conditions de la résidence : Le vol ainsi que les frais de subsistance (sous forme de per diem forfaitaire) de la personne sélectionnée seront assumés par les partenaires, tout comme le logis entièrement meublé et équipé. Les déplacements entre régions éloignées au Canada seront aussi assumés par les partenaires.

Admissibilité : L’auteur.trice devra avoir déjà publié une œuvre dans une maison d’édition reconnue, idéalement distribuée au Québec, et être résident.e de la France.

Les droits des œuvres créées resteront la propriété de l’auteur.trice, mais il.elle s’engage à accepter les communications que pourraient en faire les partenaires à l’origine de cette résidence de création.

Date limite pour le dépôt de candidature : avant le 29 juillet 2021 (17 h, heure de Gatineau).

Dépôt de candidature : Formulaire de candidature à remplir en ligne

Notez que vous devrez avoir sous la main les documents suivants : courte bio-bibliographie, exemple de texte publié, une photo portrait propre à la diffusion (bonne qualité).

Pour plus d’informations : Monsieur Giovanni Casanova, agent administratif en soutien à la direction générale et responsable des médias sociaux : admin@slo.qc.ca 

**Pour un tour d’horizon de la production québécoise en réalisme magique, nous vous conseillons la lecture du dossier spécial des Libraires sur la question.

Les éditions passées de la Fantastique résidence

Édition 2019

En 2019, l’autrice de polar Isabelle Amonou, qui nous arrivait de Rennes, en France, a été jumelée à l’auteur et historien Raymond Ouimet.

Née en 1966, Isabelle Amonou a grandi dans sa ville natale de Morlaix, en Bretagne. Après avoir étudié à Rennes, elle s’y est installée pour vivre et travailler comme ingénieure dans les télécommunications puis s’est spécialisée dans le domaine des brevets d’invention. Plus tard, elle a entrepris en parallèle desétudes de Lettres. Elle aime l’écriture et les chats noirs. Les blancs aussi, d’ailleurs… 

Depuis 2004, elle écrit des romans et nouvelles noirs, policiers ou d’anticipation. Cette autrice est membre des collectifs Calibre 35 et L’assassin Habite dans le 29 et des ateliers d’écriture de L’escalier. Son dernier roman, qui mêle des éléments historiques à une intrigue familiale et criminelle insulaire, a été présenté aux salons du livre de Paris, Rennes et Morlaix. Elle a notamment publié Morts Fines à Morlaix (An Tu All Ar Mor, 2005 – prix du Goéland masqué 2005), Val sans retour (Coop Breizh, collection Léo Tanguy, 2010), Dernière Partition (Belle Lurette, 2014), Insularités (éditions Goater Noir, 2019), ainsi que Question de sur-vie, à « quatre mains », avec Michel Dréan (éditions Chemin Faisant, 2018).

Plongez dans la nouvelle d’Isabelle Amonou écrite durant sa Fantastique résidence.

Édition 2020

En 2020, l’auteur de l’étrangeté, Pierre Cendors, qui a vécu une résidence virtuelle en raison du contexte de pandémie mondiale, a été jumelé au poète José Claer.

Pierre Cendors est né en 1968 à Ambilly, en Haute-Savoie. Son ascendance irlandaise le prédispose à un paysage élémentaire, vide et sauvage. Après des études d’Art à Lyon, il effectue son service militaire dans le lycée où Charles Juliet, seconde figure initiatrice, a vécu des années difficiles. Une correspondance en naît. Le poète le soutient, lui envoie des livres au Connemara, où, son service achevé, il va s’isoler plusieurs années afin d’écrire. Commence un long apprentissage de la parole écrite qui de l’Irlande, pays des origines maternelles, le
mène ensuite en Écosse. Il trouve alors son nord intérieur. À son retour, après un parcours professionnel erratique, il publie son premier roman, L’Homme caché.

Ses œuvres les plus récentes sont Silens Moon (Le Tripode, 2019), Vie posthume d’Edward Markham (Le Tripode, 2018), Minuit en mon silence (Le Tripode, 2017) et Archives du vent (Le Tripode, 2015). Il a co-écrit le scénario de Portrait, un fillm réalisé en 2018 par Christophe Leclaire, Prix du public (6e Festival de cinéma, Cholet).

Plongez dans la suite poétique de Pierre Cendors écrite durant sa Fantastique résidence.

Suggestions de lectures pour frissonner!

La Fabrique culturelle de Télé-Québec, en collaboration avec Clara Lagacé, responsable de la programmation, a consacré un article de suggestions littéraires à l’occasion des deux premières éditions de la Fantastique résidence.

 

 

Écoutez la version balado de la Nuit du polar!

Avec les auteurs et autrices Patrick Senécal, Isabelle Amonou, Johanne Seymour et Raymond Ouimet et le spécialiste des scènes de crime François Julien.
Une soirée 100% polar animée par Anne-Marie Trudel.

Vous pouvez aussi retrouver cet entretien croisé sur le fil du balado le Cabaret des variétés littéraires. Une co-production de la Corporation du Salon du livre de l’Outaouais et de Transistor Média.

Inscrivez-vous à l’infolettre