Chat with us, powered by LiveChat

Andrée A. Michaud

Invitée d’honneur

Biographie

Andrée A. Michaud construit depuis une trentaine d’années une œuvre romanesque ancrée dans la culture nord-américaine. S’inspirant principalement des forêts du Québec, des territoires frontaliers et des paysages qui ont marqué son imaginaire, elle crée des univers chargés de mystère où l’empreinte du drame, passé ou à venir, colore l’atmosphère des lieux. Désireuse d’entraîner ses lecteur.trice.s hors des sentiers battus, elle conjugue la force de l’écriture à la puissance d’une nature aussi grandiose que sauvage.

Deux fois récipiendaire du Prix du Gouverneur général du Canada (Le ravissement, 2001, et Bondrée, 2014), Andrée A. Michaud a obtenu le prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec pour Mirror Lake, qui a aussi été adapté au cinéma. De ce côté-ci de l’Atlantique, Bondrée s’est également mérité le prix Saint-Pacôme du roman policier, le prix Athur-Ellis 2015 du meilleur roman policier en langue française et le prix du Conseil des arts et des lettres du Québec 2015, œuvre de l’année en Estrie. En France, il a remporté le Prix des lecteurs Quais du polar / 20 minutes 2017, le prix Rivages des libraires 2017, ainsi que le Prix SNCF du polar 2019. Reconnue aussi bien en Angleterre qu’en France et au Canada anglais, son œuvre vient tout juste de paraître en espagnol et sera bientôt traduite en allemand et en italien.

Auteure de douze romans ayant tous suscité les éloges de la critique et des lecteurs avides de sensations fortes, Andrée A. Michaud a par ailleurs publié un recueil de prose poétique, écrit des textes pour le théâtre d’avant-garde et collaboré à plusieurs collectifs et revues littéraires ou artistiques. Elle vit à la campagne, où elle trouve ses sources d’inspiration.

Bibliographie

  • Tempêtes, Québec Amérique, coll. Littérature d’Amérique, 2019.
  • Routes secondaires, Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2017.
  • Bondrée, Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2014. Nouvelle édition, Nomades, 2015.
  • Rivière Tremblante, Québec Amérique, coll. Littérature d’Amérique, 2011. Nouvelle édition, Nomades, 2017.
  • Lazy Bird, Québec Amérique, coll. Tous Continents, 2009. Nouvelle édition, Nomades, 2016.
  • Mirror Lake, Québec Amérique, coll. Littérature d’Amérique, 2006. Nouvelle édition, QA compact, 2013.
  • Le Pendu de Trempes, Québec Amérique, coll. Littérature d’Amérique, 2004. Projections (en collaboration avec la photographe Angela Grauerholz), J’ai vu, coll. L’image amie, 2003, photos.
  • Le Ravissement, L’instant même, 2001.
  • Les derniers jours de Noah Eisenbaum, L’instant même, 1998.
  • Alias Charlie, Leméac, 1994.
  • Portrait d’après modèles, Leméac, 1991.
  • La Femme de Sath, Québec Amérique, coll. Littérature d’Amérique, 1987. Nouvelle édition, QA compact, 2012.

Prix et distinctions

  • Prix littéraire du Gouverneur général 2014, catégorie « romans et nouvelles »
  • Prix Saint-Pacôme du roman policier 2014 pour Bondrée
  • Prix Arthur Ellis 2015 du roman policier en langue française pour Bondrée, 2015
  • Prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec pour Mirror Lake,  2013
  • Prix littéraire du Gouverneur général 2001, catégorie « romans et nouvelles »
  • Prix littéraire des collégiennes et des collégiens 2002 (Collège de Sherbrooke) pour le Ravissement, 2001

Tempêtes, Québec Amérique, 2019  

Sur les deux versants du Massif bleu, la nature se déchaîne. D’un côté, Marie Saintonge. Isolée au cœur de la forêt, dans une maison secouée par le blizzard, elle doit faire face à l’hostilité des lieux, aux voix sourdes de la peur et aux ombres inquiétantes qui viennent tour à tour frapper à sa porte. De l’autre côté, Ric Dubois. Confronté lui aussi à la fureur de la montagne lorsque les orages de juillet éclatent, il doit lutter pour sauver sa peau pendant que les morts suspectes se multiplient autour de lui. Spectres et forces telluriques s’unissent pour une danse macabre dans Tempêtes, le roman le plus noir, le plus fort d’Andrée A. Michaud.