Fermer

Prendre racine, repenser l'avenir

Sans feu ni lieu

 

Du 2 au 27 septembre 2024, en ce 100e anniversaire de la grève historique des Allumettières, le poète et romancier Mattia Scarpulla arpente le Vieux-Hull sur les traces des ouvrières qui ont fait l’histoire de Hull. Complètement étranger à ce pan de l’histoire de l’Outaouais, il sera résident de passage dans la région. Visites guidées, conférences, accès aux lieux historiques et photographies anciennes nourriront ses rêveries du passé afin de réactiver la mémoire qui dort sous la surface des lieux. Cette résidence artistique sera ponctuée d’un atelier d’écriture inspiré par l’histoire locale, Écrire la mémoire, et d’une lecture-performance de l’oeuvre qui en découlera, Sans feu ni lieu. Pour ces deux activités, Mattia Scarpulla sera accompagné par l’historienne Kathleen Durocher, spécialiste des Allumettières.

 

Assister à la causerie et à l’atelier

Que savons-nous vraiment des Allumettières? L’historienne Kathleen Durocher nous présente une causerie sur ces héroïnes de l’ombre, jeunes travailleuses de l’usine E.B. Eddy sacrifiées sur l’autel du profit et de la productivité.
Par la suite, l’auteur en résidence Mattia Scarpulla dirige un atelier d’écriture qui vise à faire éclore les mémoires et à travailler l’histoire, les archives, la trace comme matériau littéraire. Apportez votre calepin (ou ordinateur)!

Quand? 21 septembre 2024 à 15 h

Où? Espace René-Provost, 39, rue Leduc, secteur de Hull
Notez que ce lieu est accessible aux personnes à mobilité réduite et en fauteuil roulant.

 

Tarif*? Formule expérience

*Depuis 2024, la MAL adopte le principe de billetterie solidaire, une tarification accessible à tous et toutes qui donne accès aux arts littéraires, tout en respectant le budget de chacun·e. Lors de l’achat de billets, vous pouvez ainsi sélectionner le  prix correspondant à votre situation financière.

 

Assister à la lecture-performance

Près de l’oeuvre Jouer avec le feu sur le Sentier culturel, une installation en bois brûlé réalisée en hommage aux Allumettières, Mattia Scarpulla nous livre le fruit de sa création d’un mois dans les rues du Vieux-Hull. Il est accompagné de l’historienne Kathleen Durocher dans cette lecture-performance de sortie de résidence.

Quand? 27 septembre 2024 à 18 h

Où? Près de l’oeuvre Jouer avec le feu sur le Sentier culturel
(182, Prom. du Portage, secteur de Hull)

Tarif? Gratuit

 

 

Mattia Scarpulla

Crédit : Atwood-photographie

Mattia Scarpulla est auteur et chercheur postdoctoral à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Ses recherches sont financées par le Fonds de recherche du Québec – Société Culture. Parmi ses livres, on compte les romans Bar Italia 90 (Tête première, 2023) et Errance (Annika Parance Éditeur, 2021), ainsi que le recueil de narrations poétiques Au nord de ma mémoire (Annika Parance Éditeur, 2020). Il a dirigé l’anthologie de nouvelles Hors de soi et codirigé avec Sophie-Anne Landry Épidermes (Tête Première, 2021 et 2023). Il anime des ateliers somatiques d’écriture et il est directeur littéraire pour les éditions Tête Première – Groupe Somme Toute.

 

Kathleen Durocher

Détentrice d’une maîtrise en histoire de l’Université d’Ottawa, Kathleen Durocher s’est intéressée à l’histoire des allumettières de la E.B. Eddy de Hull, de 1854 à 1928. Elle est l’autrice d’une monographie intitulée Pour sortir les allumettières de l’ombre, publiée aux Presses de l’Université d’Ottawa au printemps 2022. L’ouvrage couvre à la fois les conditions de vie et de travail de ces ouvrières ainsi que leur militantisme syndical dans l’Entre-deux-guerres. Elle est présentement inscrite au doctorat en histoire à l’Université du Québec à Montréal. Sa thèse, Documenter et éradiquer la « lèpre de l’allumettière », porte sur les processus de documentation et d’interdiction du phosphore blanc dans la production d’allumettes à partir des années 1840 jusqu’à la Première Guerre mondiale. Depuis plusieurs années, elle partage et vulgarise le résultat de ses recherches grâce à de nombreuses conférences et visites guidées.