Florian Olsen et Éric Mathieu nous submergent dans des atmosphères inquiétantes avec leurs parutions les plus récentes, Un Automne noir (Tryptique) et Dans la solitude du terminal 3 (La Mèche). Des comédiennes liront des extraits de leurs romans et les auteurs discuteront à bâtons rompus de leurs stratégies et inspirations pour faire naître ces écritures oniriques ténébreuses. D’où leur vient cet attrait irrésistible pour l’étrangeté? Comment jouer de cette fine ligne entre la réalité et nos angoisses souterraines? Est-ce que leurs intrigues les suivent aussi la nuit? Plongez dans la Nuit de la lecture à Gatineau en leur compagnie… et sans inquiétude de vous en sortir indemne! Avec des lectures d’extraits par Clémence Roy-Darisse et Maxine Turcotte. Animation : Hugues Beaudoin-Dumouchel.

Quand : samedi 22 janvier à 20 h

Où : en direct sur la page Facebook de la Maison des arts littéraires et en direct de la page d’accueil du site web slo.qc.ca

Tarif : gratuit

Un tirage sera effectué parmi les participant.e.s à la Nuit de la lecture pour remettre des chèques cadeaux de l’Association des libraires du Québec. De quoi vous gâter durant cette froide période de l’année !

Éric Mathieu est professeur de linguistique à l’Université d’Ottawa et écrivain. Il réside à Ottawa depuis 2004. Salué par la critique, Les suicidés d’Eau-Claire, son premier roman, a été finaliste au prestigieux Prix littéraire Trillium en 2017 et s’est mérité le Prix littéraire émergence de l’Association des auteur-e-s de l’Ontario français. Son second roman, Le Goupil, a reçu un chaleureux accueil critique. Il a fait paraître en 2020 un album pour la jeunesse intitulé Capitaine Boudu et les enfants de la Cédille, lauréat du Prix Trillium en 2021. Dans la solitude du Terminal 3 est son troisième roman.

Passionné de politique et de mystères, Florian Olsen a grandi en Acadie. Il a complété un baccalauréat en histoire à l’Université de Moncton et un doctorat en science politique à l’Université d’Ottawa. Son dernier roman, Un Automne noir, est un poplar atypique publié en 2020 aux éditions Tryptique.

Clémence Roy-Darisse est une autrice, comédienne et metteure en scène de la relève. Éco-concernée, elle intègre sa passion pour l’environnement et la justice sociale dans le fond et la forme de ses œuvres. D’abord formée pour jouer, (École de théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, Danielle Fichaud, Baccalauréat en théâtre à l’Université d’Ottawa) elle prend part à quelques productions et aborde la mise en scène. Depuis 2018, Clémence se plonge à la fois dans l’écriture et le jeu. Elle obtient deux résidences de création pour sa pièce Profil, puis une bourse du CALQ pour la mise en lecture de son texte Laurence. En 2021, elle sera autrice en résidence au Théâtre de l’île et jouera dans la production du Fâcheux Théâtre. Soucieuse de démocratiser l’accès à l’art et d’explorer le théâtre poétique performatif, elle co-dirige le collectif de théâtre poétique Les Frivoles. Finalement, Clémence travaille présentement sur une thèse portant sur le rôle du théâtre face à la crise climatique.

Détentrice d’un baccalauréat en théâtre, spécialisé en jeu, de l’Université d’Ottawa, Maxine Turcotte a fait ses débuts professionnels en 1996 au Centre National de Arts. Depuis, elle a participé à maintes créations. Comédienne polyvalente, elle est autant sollicitée pour la comédie que pour le drame.Elle participe présentement à la tournée nationale de Love is in the birds; une soirée francophone sans boule disco. Maxine partage son temps entre la scène et son enseignement en théâtre à l’école secondaire publique De La Salle, où elle signe plusieurs mises en scène.

 

La Nuit de la lecture au Québec, quatrième édition, est organisée par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (UNEQ) et la Fondation Lire pour réussir. L’événement ne serait possible sans le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ).

La Maison des arts littéraires est fière d’y prendre part pour une troisième année.

Inscrivez-vous à l’infolettre