Ateliers gratuits sur Zoom

Le SLO des pros revient pour une troisième année consécutive, en collaboration avec Culture Outaouais! Gens de la chaîne du livre, auteurs et autrices de l’Outaouais, inscrivez-vous à ces ateliers et tables rondes durant lesquelles seront discutés d’importants enjeux actuels dans le monde du livre. 

Les activités auront lieu sur la plateforme Zoom. Le lien de connexion vous sera envoyé la semaine précédente par une infolettre. Les activités du SLO des pros sont gratuites.


 

9 h 30 à 11 h 30 – Atelier wiki-littCréer du lien 

Cet atelier d’initiation vous permettra de vous familiariser avec l’encyclopédie libre Wikipédia et vous donnera les outils pour participer à l’enrichissement et au rayonnement de son contenu francophone. 

Dans la première heure, vous apprendrez les rudiments de Wikipédia et vous explorerez son fonctionnement. Dans la deuxième heure, une période de travail libre vous permettra de mettre en application les connaissances acquises en présence de la formatrice et de deux wikipédistes qui seront là pour vous soutenir. 

L’atelier est une initiative de Rhizome, en collaboration avec le Salon du livre de l’Outaouais et l’Association des auteures et auteurs de l’Ontario français. 

Gratuit – inscription obligatoire

 
Conférencière : Frédérique Dubé

 

 

13 h à 15 h – Écrire inclusivement en littérature : est-ce possible? Est-ce nécessaire?

La première heure de cet atelier sera consacrée à une présentation autour de l’écriture inclusive par le Club Sexu, suivie d’une courte période de questions.

Qu’est-ce que l’écriture inclusive? Pourquoi l’adopter et par où commencer? L’atelier d’introduction à l’écriture inclusive de Les 3 sex* et Club Sexu vous permettra d’apprendre les bases! Cet atelier d’initiation tentera aussi de déboulonner quelques mythes concernant l’écriture inclusive, de comprendre l’ancrage historique de la pratique et de faire un bref survol des quelques types et techniques propres à l’écriture inclusive. Le projet Apprendre à nous écrire, comprenant un guide et d’autres offres de formation, sera présenté. Une période de questions est prévu à la fin de l’atelier.

Suivra une table ronde pour pousser la réflexion plus loin en compagnie d’auteur.trice.s qui pensent ces enjeux dans leurs créations.

Alors que la rédaction épicène ou la féminisation continuent leur ascension dans les communications écrites quotidiennes, qu’en est-il de leurs possibles intégrations à des œuvres littéraires? Lionel Lehouillier, dramaturge et auteur de la pièce de théâtre Laitue matinale, partiellement écrite en écriture inclusive, en discute à bâtons rompus avec Alice Guéricolas-Gagné, primoromancière (Saint-Jambe, VLB) et autrice de zines féminisés, ainsi que Magali Guilbault-Fitzbay, directrice et principale autrice du guide sur l’écriture inclusive du Club Sexu. On connaît toustes l’affirmation de l’Académie de la langue française que ces pratiques constituent «un péril mortel pour le français» mais qu’en pensent vraiment les auteur.trice.s de la relève et les practicien.ne.s de la langue inclusive? 

Animation : Vanessa Bell


 

15 h 15 à 16 h 15 – Les étapes derrière la création d’une maison d’édition

Véronique Fontaine des éditions Fonfon, également vice-présidente de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), vous présente Les étapes derrière la création d’une maison d’édition en s’inspirant de sa propre expérience. Vous aurez la chance de poser toutes vos questions à la suite de la présentation.

Suivra une table ronde pour réfléchir en compagnie d’auteur.trice.s qui ont vécu les débuts de la jeune maison d’édition La maison en feu.

16 h 15 à 17 h 15 – Jeunes auteurs·trices et maisons d’édition émergentes : écueils et possibilités (éditions La maison en feu) 

S’affirmer en tant que primoromancier·ère ou jeune auteur·trice dans le milieu littéraire actuel contient son lot d’obstacles et de défis. Pour occuper une place dans cet espace, les auteurs·trices ne doivent pas simplement offrir une œuvre littéraire de qualité. En plus d’être présent·es dans des activités en tout genre comme des salons du livre, des foires, et en librairie, illes doivent se tailler une place dans l’espace numérique. N’oublions pas les demandes de bourse et les applications aux résidences de création à rédiger. Ce travail n’est ni commode, ni aisé. Il demande du temps, de la préparation et des connaissances qui sont souvent assez éloignées de ce qui est rattaché à la production d’une œuvre. S’implanter en tant que jeune maison d’édition n’est pas aisé. Les défis ici sont semblables : tout en présentant des œuvres littéraires qui se démarquent, elle doit agrandir son marché et les possibilités pour ses auteur·trices. La reconnaissance par les pairs est, le plus souvent, un long processus. Dans ce contexte, comment peut-il être salvateur pour un·e jeune auteur·trice de publier son premier livre dans une maison d’édition émergente? Quelles sont les écueils qui apparaissent quand on occupe ce genre de position doublement précaire? Et puis, d’un autre côté, qu’est-ce que celle-ci permet? Quels en sont les avantages?  Pour répondre à ces questions, nous sonderons Emilie Pedneault, Hugo Bourcier et Benoit Bordeleau, tous trois publié·es à la Maison en feu. 

Animation : Vanessa Bell

Découvrez les intervenant.e.s des différents ateliers et des tables rondes présentées dans le cadre du SLO des pros.

Véronique Fontaine

Véronique Fontaine dirige Fonfon depuis sa fondation en 2010. De nombreuses fois primés, les titres de sa maison d’édition se démarquent dans le paysage littéraire canadien. Spécialiste en création numérique, Véronique possède une expérience unique en déploiement de projets littéraires innovants tels que Fonfon interactif et le Club des créatures mystérieuses. Son dévouement pour l’industrie du livre au Québec est reconnu. Ses implications sont multiples ; elle est vice-présidente de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et présidente de son comité Innovation et technologie, membre de la corporation du Salon du livre de Montréal et collaboratrice sur différents projets menés par deux chaires de recherche universitaires.

Alice Guéricolas-Gagné

Alice Guéricolas-Gagné s’initie au bidouillage littéraire en fabriquant des fanzines qui racontent des histoires fantasques sur le quartier Saint-Jean-Baptiste, à Québec. Elle tire de cette matière mythologique Saint-Jambe, prix Robert-Cliche du premier roman 2018. Puis, avec sa comparse Mélina Kerhoas et l’illustrateur Sébastien Brunel, elle mène le projet collectif d’utopie post-apocalyptique La montée des eaux. À l’automne 2020, ce projet a fédéré plus d’une vingtaine d’artistes et plusieurs dizaines de citoyen·ne·s autour d’une exposition par les fenêtres des maisons et d’un parcours déambulatoire dans le centre-ville de Québec. Formée en littérature jusqu’à la maîtrise, elle a étudié au cours des deux dernières années Une trop bruyante solitude de Bohumil Hrabal, un texte ayant circulé clandestinement dans la Tchécoslovaquie des années 1970. Son dernier fanzine fait de circulaires, Mythologie$ à l’épicerie, circule depuis peu.

Hugo Bourcier

Hugo Bourcier est né en 1990 dans Lanaudière et habite à Val-des-Monts. Son premier texte, entamé à six ans mais resté inachevé, s’intitulait ambitieusement L’histoire de ma vie. Depuis cette fracassante entrée en matière, il a complété une maîtrise en création littéraire à l’Université du Québec à Montréal, a composé, écrit et enregistré de la musique pour plusieurs projets musicaux et a publié divers courts textes dans des revues littéraires montréalaises. Ses créations portent les traces du penchant de leur auteur pour les cultures underground et les perdants magnifiques. Nous serons tous guéris est son premier recueil de nouvelles.

Lionel Lehouiller 

Artiste trans* non binaire. Marionnettiste, acteur, auteur et metteur en scène. Il se spécialise en marionnettes et théâtre d’objets. Il parle également LSQ (Langue des signes québécoise) et s’intéresse à la culture et au théâtre sourd. La neurodiversité, la justice sociale, la culture et communauté queer, l’identité de genre et la diversité corporelle sont parmi les sujets qui le passionnent présentement sur le plan professionnel. Il co-signe le texte de théâtre Laitue Matinale avec Dillon Orr et est le directeur artistique du Théâtre Tremplin.

Vanessa Bell

Poète, autrice, performeuse et animatrice, Vanessa Bell construit une œuvre littéraire où se fait entendre une multitude de voix de femmes. Active dans le milieu culturel, elle est, entre autres, codirectrice de l’organisme en arts littéraires CONTOURS, critique littéraire à la revue Le Sabord, membre du comité de rédaction de la revue Lettres québécoises, présidente de la Table des lettres de Québec et Chaudière-Appalaches et chroniqueuse culturelle à la radio de Radio-Canada.

Magali G. Fitzbay

Magali G. Fitzbay (elle/el) est consultante linguistique pour Les 3 sex* et la rédactrice du guide d’écriture inclusive cosigné par Les 3 sex* et Club Sexu auquel la formation fait suite. Elle a étudié la linguistique et s’intéresse tout particulièrement à l’application de l’écriture inclusive en français et à l’expression des genres dans les langues du monde. Elle en fait d’ailleurs son sujet de maîtrise.

Benoit Bordeleau

Benoit Bordeleau est né en 1986 à Buckingham (Outaouais). Sa démarche de création, alliant flânerie, texte et photographie, l’a amené à animer et à participer à de nombreux projets collectifs se déployant, entre autres, sur le web. Il travaille actuellement à titre d’agent de recherche à l’Université du Québec à Montréal. Orange pekoe est son deuxième livre.

 

Emilie Pedneault

Emilie Pedneault est née au centre d’un champ poussiéreux, mais a rapidement pris conscience qu’elle était nord-côtière. Entre les grandes marées et le froid salé, elle s’intéresse au temps, illustre et fabrique des zines. Elle a publié dans plusieurs revues littéraires. Éventrer le bois est son premier recueil de poésie.

Frédérique Dubé

Frédérique Dubé, responsable du développement numérique et wikimédienne en résidence chez Rhizome, cumule près de quinze ans d’expérience professionnelle en communication numérique.

Le SLO des pros est rendu possible grâce à l’inestimable collaboration de Culture Outaouais.

Inscrivez-vous à l’infolettre