Venez voir Jocelyne Saucier en entretien avec Jhade Montpetit, de ICI Ottawa Gatineau. Découvrez l’œuvre magistrale de celle qui nous a notamment offert, Il pleuvait des oiseaux (Éditions XYZ) dans cet entretien-spectacle : mises en lecture par des acteur.trice.s de la région, diffusion d’extraits cinématographiques, entretien exclusif et bien plus!

Quand? 21 octobre, à 19 h 30
Où? Carrefour culturel ESTacade, dans le secteur de Buckingham
Tarif? 20$* (Remis si les mesures sanitaires l’exigent.)

En présence de la librairie Coopsco Outaouais.

*compris dans l’abonnement annuel pour les abonné.e.s de la Maison des arts littéraires

 

Jocelyne Saucier

Jocelyne Saucier est romancière. Son domaine est l’imaginaire. Son premier roman, La vie comme une image, finaliste au Prix du Gouverneur général, raconte un meurtre invisible sur un ton intimiste. Les héritiers de la mine, finaliste au prix France-Québec Philippe-Rossillon, est un suspense psychologique. Jeanne sur les routes, finaliste au Prix du Gouverneur général et au prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec, est une histoire d’amour impossible sur fond de Babel communiste. Elle nous a également offert Il pleuvait des oiseaux et À train perdu. Tous ses livres sont parus aux éditions XYZ.

«J’ai l’habitude de commencer un roman avec un petit rien, une image, une impression, une image qui me laisse deviner qu’il y a un univers qui se cache derrière. Puis je plonge et j’adore ce vertige, ce moment où je tombe dans le vide en sachant qu’il y a un grand tout qui m’attend.»
– Jocelyne Saucier dans
Le Devoir

Jhade Montpetit

Jhade Montpetit est une petite boule d’énergie très attachante qui anime à la radio de Radio-Canada chaque samedi matin l’émission Les malins. De son propre aveu, Jhade aime profondément l’humain. Elle a d’ailleurs tissé des liens étroits avec son public qui connaît tout d’elle, notamment sa tribu familiale toute masculine, sa vie à la campagne et son grand amour des arts. 

« C’est fort de mettre la vieillesse en lumière et en beauté comme ça.
Ça m’a touché en plein cœur.»
– Jhade Montpetit, à propos de Il pleuvait des oiseaux

Elaine Juteau

Elaine Juteau est une artiste interdisciplinaire hybride. Originaire de Montréal, elle s’est établie 9 ans au Saguenay où elle fait un baccalauréat interdisciplinaire en art, une maîtrise en art (théâtre) puis travaille comme artiste professionnelle avant de s’installer officiellement en Outaouais, où elle réside depuis 2016. Metteure en scène, comédienne, autrice, artiste en théâtre, en performance, en installation, en vidéo, etc. Elle sait jumeler, coller, travailler avec toutes formes d’art et c’est ce qui rend ses œuvres originales et uniques. 

Carol Beaudry

Véritable touche-à-tout, Carol Beaudry s’est frayé tout un chemin au cours de sa carrière qui a débuté en 1993. Tour à tour comédien, maître de cérémonies, animateur radio, on l’a entendu lors des Jeux Olympiques de Vancouver alors qu’il était la voix francophone des cérémonies de remise de médailles. Il a aussi parcouru le Canada d’est en ouest avec des tournées de théâtre scolaire.

Il pleuvait des oiseaux adapté au cinéma!

Nous présenterons un extrait du film à l’occasion de la soirée-hommage à Jocelyne Saucier.

«Charlie, Tom et Boychuck vivent reclus dans le bois, loin des tribulations de la ville. Leur quotidien sera bouleversé par la mort du doyen et l’arrivée d’une vieille femme lumineuse, ayant été injustement interné toute sa vie. Une photographe à la recherche de témoins des grands feux ayant fait rage dans la région à une certaine époque, débarque également chez eux. Elle viendra bouleverser leur vie paisible en découvrant de magnifiques tableaux illustrant justement ces fameux incendies meurtriers. Leurs destins s’entrelaceront dans une ode poétique au temps et à l’amour.»

En collaboration avec le Carrefour culturel l’ESTacade

Situé dans le secteur de Buckingham, le Carrefour culturel ESTacade a pour but premier de doter les secteurs EST de la ville de Gatineau d’un équipement collectif de diffusion culturelle multifonctionnel.

Adresse : 580, rue MacLaren Est, Gatineau (Québec) J8L 2W1

 

 


Ce projet est réalisé grâce au soutien financier de la Ville de Gatineau et du gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020. 

Les activités de la Maison des arts littéraires sont aussi possibles grâce au soutien des partenaires suivants :

SODEC; Patrimoine canadien et le Fonds du livre; Conseil des arts du Canada.