Le blogue de l’équipe du Salon du livre de l’Outaouais

Article #1 : Des mots dans les oreilles!

Salut!

Moi c’est Clara. Je suis la chargée de direction artistique – programmation du Salon du livre de l’Outaouais et de sa Maison des arts littéraires. J’inaugure le blogue de l’équipe avec ce petit billet sur un sujet qui me passionne : les balados littéraires. Nous en réalisons un avec l’appui de Transistor Média depuis quelques années déjà : le Cabaret des variétés littéraires.

Le samedi 21 août prochain, vous pourrez d’ailleurs assister au Cabaret en vous rendant aux Jardins du Musée de l’Auberge Symmes à 19 h pour rencontrer et entendre Gabrielle Boulianne-Tremblay, Lionel Lehouillier, Daniel Groleau Landry et Marie Darsigny lire leurs textes et répondre aux questions de Julien Morissette, l’animateur. 

Le Cabaret, ça a toujours été, depuis ses débuts avec l’instigatrice Anne-Marie Trudel, ancienne directrice générale, une manière de faire connaître et de faire vivre la littérature autrement. C’est l’occasion d’entendre Simon Boulerice te dire des mots doux dans l’oreille ou d’apprécier la voix rugueuse de notre Marjo Beauchamp nationale. C’est aussi l’occasion parfaite pour goûter à l’œuvre d’un.e auteur.trice qu’on ne connaît pas encore nécessairement très bien.

Balado et littérature, ça fait vraiment bon ménage! La Corpo du SLO (Salon + Maison des arts littéraires) est loin d’être la seule de la chaîne du livre à s’être aventurée sur ce terrain. Bref survol (non-exhaustif) de la scène québécoise :

  • Fan de contes? Plongez dans l’univers de Mafane, conteuse originaire de La Réunion, qui a posé pied en Outaouais depuis déjà plusieurs années. Primé aux prestigieux Prix Numix, La ruée vers l’autre (Planète rebelle), est un voyage envoûtant sur les traces de ceux et celles qui se retrouvent obligé.e.s ou choisissent de s’implanter ailleurs que sur leurs terres d’origine. La conception sonore de La Quadrature est magnifique!
  • Du côté des maisons d’édition, Québec Amérique propose Chez l’éditeur : Faut bien commencer quelque part qui lève le voile sur la collaboration entre un éditeur et un.e auteur.trice. Zoom sur l’épisode avec Justin Laramée (auteur du très hilarant Quatre Mélanie et demie) et Stéphane Dompierre, son éditeur. 
  • Il y a également l’auto-proclamé éditeur d’étonnant, Alto, qui produit (aparté) une série de rencontres autour des métiers du livre qui donne lieu à des échanges franchement fascinants. Tout y passe : la traduction littéraire, le travail de révision des textes, le travail d’édition poétique, etc.
  • Plus près de chez nous, l’Association des auteurs et auteures de l’Outaouais a proposé durant quelques étés, la série d’entretiens croisés enregistrée devant public, Tesselles. Retrouvez-y notamment notre directrice générale, Mélanie Rivet, en discussion avec le poète Guy Jean
  • Envie de quelque chose de plus court? Tous les poèmes de Poésie Go!, un projet du Festival de poésie de Montréal, réalisé par Magnéto, sont irrésistibles tant sur le plan du texte que sur celui de la conception sonore, qui crée efficacement des ambiances uniques. Je note en particulier les textes des poètes de l’Outaouais Guy Jean (lu par Catherine de Léan), Baron Marc-André Lévesque (lu par Anne-Marie Cadieux) et Marjolaine Beauchamp (lu par Catherine Chabot).
  • Dans tout ce florilège de suggestions des divers acteurs de la chaîne du livre, les librairies ne sont pas en reste. Last Night la littérature Saved My Life, par Marion Fugère, a été réalisé pour la Coopérative L’Euguélionne et s’intéresse à la question suivante : «Comment un écrit peut-il radicalement transformer un.e lecteur.trice en lui révélant son appartenance à une minorité?» Mon épisode préféré? Celui avec Valérie Lefebvre-Faucher qui présente le texte Unless de la poète Hélène Monette. Lefebvre-Faucher a toujours le mot juste pour exprimer les réalités politiques contemporaines. Et les gens qui me connaissent savent que le choix du mot juste, la meilleure manière d’exprimer quelque chose pour faire entendre toutes les nuances, c’est une véritable obsession en tous contextes!
  • Pour quelque chose d’un peu plus cérébral, je vous recommande les Rencontres d’écrivains et d’écrivaines du CRILCQ, centre de recherche avec lequel nous collaborons depuis quatre ans pour présenter la Table ronde des finalistes du Prix des collégiens en Outaouais durant le Salon. Leur série de balados est organisée autour des lignes de forces suivantes : littératures de combat, la bande dessinée québécoise, la littérature du Nord et des Premières Nations et la face cachée du théâtre.
  • Et enfin, mais non le moindre, il y a l’incontournable La vie secrète des libraires, une production de La Fabrique culturelle en collaboration avec Les libraires. La voix de James Hyndman, c’est une raison en soi pour se mettre ce balado dans les oreilles! Quelle voix! Mais le format de l’enquête, les discussions décomplexées menées avec brio et le choix judicieux des livres interrogés valent aussi le détour. D’ailleurs, un épisode entier a été consacré à Trente de Marie Darsigny, autrice qui sera de notre Cabaret du 21 août.
Clara Lagacé, chargée de direction artistique et programmation du Salon du livre de l'Outaouais en enregistrement pour son balado
Moi qui enregistre les sons de la Grève du Havre, à Trois-Pistoles.

 

#autopromotionsanshonte : Je réalise aussi mes propres balados. C’est en partie pourquoi je m’intéresse autant à ce qui se fait dans ce domaine (je continuerai mon tour d’horizon à l’occasion d’un prochain billet, il en reste tant d’autres à mentionner!). 

La douceur n’est jamais loin est mon balado le plus littéraire, une œuvre audio qui présente mes poèmes, mais aussi des discussions avec les poétesses Natalie Fontalvo, Émilie Turmel et Tania Langlais (qui a d’ailleurs été invitée d’honneur au SLO 2021). Co-réalisé avec l’autrice et comédienne Maureen Roberge, ma grande amie, notre balado a été présenté pour la première fois dans le cadre du Mois de la poésie de Québec en mars 2021 et est disponible pour écoute pour encore un an sur la plateforme Opuscules. Vous me direz ce que vous en pensez? 

Et surtout, est-ce qu’on se voit le 21 août pour un Cabaret des variétés littéraires spécial Fierté? J’ai si hâte!

Clara   xo

Inscrivez-vous à l’infolettre

Cabaret des variétés littéraires de la fierté

Entretiens croisés et lectures de 4 auteur.trice.s de la communauté LGBTQ2S+, accompagnement musical par Tenaga et réalisation par Transistor Média. Le tout sera enregistré en balado, en direct, devant public! Apportez votre chaise, votre couverture, vos ami.e.s et votre bonne humeur. Découvertes et plaisir littéraire garanti! 

 

Où? À l’extérieur, dans les Jardins du Musée de l’Auberge Symmes, dans le secteur d’Aylmer, à Gatineau.

Quand? le samedi 21 août, à 19 h (remis au lendemain en cas de pluie).

En présence de la librairie Michabou. Il sera possible de participer à des séances de dédicaces et de discuter en mode décontracté avec les auteur.trice.s participant.e.s!

Présenté par la Maison des arts littéraires, dans le cadre de ses activités de la saison 2021.

 
  

Gabrielle Boulianne-Tremblay

Gabrielle Boulianne-Tremblay est écrivaine et comédienne. Militante pour les droits des personnes trans, elle est reconnue pour son rôle dans le film Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, elle obtient une nomination aux prix Écrans canadiens comme meilleure actrice de soutien: une première pour une femme trans au Canada. En 2018 est paru son recueil de poésie Les Secrets de l’origami chez Del Busso Éditeur. La fille d’elle-même est son premier roman (Marchand de feuilles).

Marie Darsigny

Marie Darsigny est une poète montréalaise. Elle détient un baccalauréat en création littéraire de l’université Concordia, ainsi qu’une maîtrise en études littéraires avec une concentration en études féministes de l’UQAM. Elle est coéditrice de la plateforme littéraire féministe Filles Missiles, qui met de l’avant l’écriture des femmes. Elle est l’auteure de A Little Death Around the Heart (Metatron, 2014), Filles (Écrou, 2017) et Trente (Remue-Ménage, automne 2018). Elle s’intéresse à la poésie contemporaine montréalaise, québécoise, canadienne et américaine, plus particulièrement aux œuvres des femmes et des minorités. En tant que poète, Marie Darsigny écrit dans une langue d’action, directe, frondeuse, fonceuse ; bref, elle écrit la peur au poing et l’espoir au ventre.

Daniel Groleau Landry

Daniel Groleau Landry est un artiste multidisciplinaire et fier franco-canadien qui œuvre avec passion en littérature et en musique depuis presque dix ans. Originaire de Sudbury, le vent du Nord coule dans son sang. Il écrit et publie son premier recueil de poésie chez Les Éditions L’Interligne, Rêver au réel, qui voit le jour en 2012 alors qu’il n’a que 22 ans. Après une brève année à Toronto pour découvrir la vie dans la métropole avec un amoureux, il s’installe pour de bon à Ottawa et commence l’écriture de son deuxième livre, Amorragies, tout en continuant de jouer sa guitare dans des bars, des cafés et des salles locales avec son groupe de rock-poésie expérimentale bilingue HellHeart. Daniel Groleau Landry lancera son troisième recueil, Fragments de ciels, à l’hiver 2018, un premier EP francophone, Chants Lunaires, au printemps 2018 ainsi que son premier EP anglophone, Restart the Machine, à l’automne 2018.

Lionel Lehouillier

Artiste trans* non binaire. Marionnettiste, acteur, auteur et metteur en scène. Il se spécialise en marionnettes et théâtre d’objets. Il parle également LSQ (Langue des signes québécoise) et s’intéresse à la culture et au théâtre sourd. La neurodiversité, la justice sociale, la culture et communauté queer, l’identité de genre et la diversité corporelle sont parmi les sujets qui le passionnent présentement sur le plan professionnel. Il co-signe le texte de théâtre Laitue Matinale avec Dillon Orr et est le directeur artistique du Théâtre Tremplin.

Écoutez tous les épisodes du Cabaret des variétés littéraires

Pas envie d’attendre jusqu’en août pour vivre l’expérience du Cabaret des variétés littéraires? Nous avons la solution pour vous! Replongez dans les éditions précédentes sur Apple Podcasts, Spotify, Soundcloud ou même sur notre chaîne Youtube. Une panoplie de découvertes littéraires vous y attendent!

En collaboration avec Transistor Média

La série de balado le Cabaret des variétés littéraires est produite en collaboration avec Transistor Média qui en assure l’animation et la réalisation depuis les débuts. Encore une fois, ce sera le directeur artistique Julien Morissette qui sera à la barre de l’animation de l’édition présentée dans le cadre de la semaine de la fierté gaie aux Jardins du Musée de l’Auberge Symmes le samedi 21 août, à 19 h.


Retrouvez le Cabaret des variétés littéraires de la fierté dans le nouveau calendrier culturel de l’Outaouais Tout culture.

 
 
Ce projet est réalisé grâce au soutien financier de la Ville de Gatineau et du gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020.

Inscrivez-vous à l’infolettre

 

Venez voir Jocelyne Saucier en entretien avec Jhade Montpetit, de ICI Ottawa Gatineau. Découvrez l’œuvre magistrale de celle qui nous a notamment offert, Il pleuvait des oiseaux (Éditions XYZ) dans cet entretien-spectacle : mises en lecture par des acteur.trice.s de la région, diffusion d’extraits cinématographiques, entretien exclusif et bien plus!

Quand? 21 octobre, à 19 h 30
Où? Carrefour culturel ESTacade, dans le secteur de Buckingham
Tarif? 20$* (Remis si les mesures sanitaires l’exigent.)

En présence de la librairie Coopsco Outaouais.

*compris dans l’abonnement annuel pour les abonné.e.s de la Maison des arts littéraires

 

Jocelyne Saucier

Jocelyne Saucier est romancière. Son domaine est l’imaginaire. Son premier roman, La vie comme une image, finaliste au Prix du Gouverneur général, raconte un meurtre invisible sur un ton intimiste. Les héritiers de la mine, finaliste au prix France-Québec Philippe-Rossillon, est un suspense psychologique. Jeanne sur les routes, finaliste au Prix du Gouverneur général et au prix Ringuet de l’Académie des lettres du Québec, est une histoire d’amour impossible sur fond de Babel communiste. Elle nous a également offert Il pleuvait des oiseaux et À train perdu. Tous ses livres sont parus aux éditions XYZ.

«J’ai l’habitude de commencer un roman avec un petit rien, une image, une impression, une image qui me laisse deviner qu’il y a un univers qui se cache derrière. Puis je plonge et j’adore ce vertige, ce moment où je tombe dans le vide en sachant qu’il y a un grand tout qui m’attend.»
– Jocelyne Saucier dans
Le Devoir

Jhade Montpetit

Jhade Montpetit est une petite boule d’énergie très attachante qui anime à la radio de Radio-Canada chaque samedi matin l’émission Les malins. De son propre aveu, Jhade aime profondément l’humain. Elle a d’ailleurs tissé des liens étroits avec son public qui connaît tout d’elle, notamment sa tribu familiale toute masculine, sa vie à la campagne et son grand amour des arts. 

« C’est fort de mettre la vieillesse en lumière et en beauté comme ça.
Ça m’a touché en plein cœur.»
– Jhade Montpetit, à propos de Il pleuvait des oiseaux

Elaine Juteau

Elaine Juteau est une artiste interdisciplinaire hybride. Originaire de Montréal, elle s’est établie 9 ans au Saguenay où elle fait un baccalauréat interdisciplinaire en art, une maîtrise en art (théâtre) puis travaille comme artiste professionnelle avant de s’installer officiellement en Outaouais, où elle réside depuis 2016. Metteure en scène, comédienne, autrice, artiste en théâtre, en performance, en installation, en vidéo, etc. Elle sait jumeler, coller, travailler avec toutes formes d’art et c’est ce qui rend ses œuvres originales et uniques. 

Carol Beaudry

Véritable touche-à-tout, Carol Beaudry s’est frayé tout un chemin au cours de sa carrière qui a débuté en 1993. Tour à tour comédien, maître de cérémonies, animateur radio, on l’a entendu lors des Jeux Olympiques de Vancouver alors qu’il était la voix francophone des cérémonies de remise de médailles. Il a aussi parcouru le Canada d’est en ouest avec des tournées de théâtre scolaire.

Il pleuvait des oiseaux adapté au cinéma!

Nous présenterons un extrait du film à l’occasion de la soirée-hommage à Jocelyne Saucier.

«Charlie, Tom et Boychuck vivent reclus dans le bois, loin des tribulations de la ville. Leur quotidien sera bouleversé par la mort du doyen et l’arrivée d’une vieille femme lumineuse, ayant été injustement interné toute sa vie. Une photographe à la recherche de témoins des grands feux ayant fait rage dans la région à une certaine époque, débarque également chez eux. Elle viendra bouleverser leur vie paisible en découvrant de magnifiques tableaux illustrant justement ces fameux incendies meurtriers. Leurs destins s’entrelaceront dans une ode poétique au temps et à l’amour.»

En collaboration avec le Carrefour culturel l’ESTacade

Situé dans le secteur de Buckingham, le Carrefour culturel ESTacade a pour but premier de doter les secteurs EST de la ville de Gatineau d’un équipement collectif de diffusion culturelle multifonctionnel.

Adresse : 580, rue MacLaren Est, Gatineau (Québec) J8L 2W1

 

 


Ce projet est réalisé grâce au soutien financier de la Ville de Gatineau et du gouvernement du Québec dans le cadre de l’Entente de développement culturel 2018-2020. 

Les activités de la Maison des arts littéraires sont aussi possibles grâce au soutien des partenaires suivants :

SODEC; Patrimoine canadien et le Fonds du livre; Conseil des arts du Canada.

 

La 42e édition du Salon du livre de l’Outaouais sur Youtube

La programmation générale du SLO 2021 est diffusée sur notre nouvelle chaîne YouTube. Allez y jeter un oeil, tendre l’oreille!

Ci-dessous nous vous proposons un aperçu de quelques moments forts, mais il y en a tant d’autres à découvrir.

Bouquinez en ligne sur les vitrines des maisons d’édition et découvrez les ressources des pavillons thématiques

 

Allez jeter un oeil à la liste des vitrines virtuelles des maisons d’édition et pavillons thématiques. Bouquinez, découvrez les auteur.trice.s et leurs activités à la programmation!

 

 

 

Dans le cadre de la 42e édition du Salon du livre de l’Outaouais, plusieurs maisons d’édition ont réservé une vitrine virtuelle pour présenter leurs livres et leurs auteur.trice.s au public de la région.