communiqué détaillé SLO 2018

Président d’honneur | Simon Boulerice

Auteur, comédien et metteur en scène, Simon Boulerice est un touche-à-tout épanoui. Il écrit du théâtre, de la poésie et des romans, tant pour adultes que pour enfants. Parmi sa quarantaine de titres, il est l’auteur des célèbres Simon a toujours aimé danser, Martine à la plage, Javotte, Edgar Paillettes, PIG, Les garçons courent plus vite, Florence et Léon et L’Enfant mascara. À 35 ans, Simon fait encore la split au moins une fois par jour.

Invitée d’honneur de l’Outaouais | Marjolaine Beauchamp

Marjolaine Beauchamp remporte en 2010 l’argent à la coupe du monde de slam en France. Elle assure de 2011 à 2013 la première partie du spectacle L’existoire de Richard Desjardins dans de nombreuses villes du Québec. Elle publie Aux Plexus en 2011 et Fourrer le feu en 2016, deux recueils de poésie, aux éditions de l’Écrou. Les pièces Taram et M.I.L.F., pour lesquelles elle écrit et joue, sont produites par le Théâtre du Trillium. Elle publie et/ou performe des textes sur différents blogues, sites et magazines, dont Françoise Stéréo, Filles Missiles, Joual de Bataille, Revue Zinc et l’ONF, entre autres.

Invité d’honneur –  Michel Jean

Michel Jean est un écrivain, un chef d’antenne et un journaliste d’enquête primé et apprécié du public québécois. Après des études de maîtrise en histoire, il a travaillé à Radio-Canada et, depuis 2005, à TVA. Il a fait paraître huit livres, tous salués par la critique. Il nous présente son plus récent roman Tsunamis (Libre Expression). Également auteur de nouvelles, il a participé au collectif Comme chiens et chats (Stanké). En 2014, il a codirigé le recueil Pourquoi cours-tu comme ça? (Stanké). En mars 2017, il a été invité au Salon du livre de Paris et a présenté Amun (Stanké), un recueil de nouvelles dont il a aussi assuré la direction. Michel Jean est Innu, et ses origines autochtones résonnent dans plusieurs de ses écrits.

Invité d’honneur – Robert Lalonde

Robert Lalonde est né à Oka en 1947. Auteur prolifique de romans, de récits et de nouvelles, il cumule plus d’une vingtaine de titres. Il est également un homme de théâtre reconnu qui se produit régulièrement sur scène et joue dans de nombreux films et téléfilms. Il tient le rôle de Christophe Clément dans Au secours de Béatrice, série populaire diffusée à TVA. En 2013, il a publié C’est le cœur qui meurt en dernier (Boréal). Il évoque de façon bouleversante celle qui fut sa mère, femme piégée par le destin et qui d’outre-tombe continue d’entretenir avec son fils un rapport de tendresse et de bataille. Un film adapté de ce récit est sorti en salle 4 ans plus tard. Il est membre de l’Académie des lettres du Québec. Son dernier livre, La Liberté des savanes (Boréal), a été publié en 2017.

Invité d’honneur de l’Ontario français | Blaise Ndala

Il est né en République démocratique du Congo, pays qu’il a quitté en 2003 pour poursuivre des études de droit en Belgique avant d’émigrer au Canada en 2007. Son premier roman J’irai danser sur la tombe de Senghor, publié en 2014 aux éditions L’Interligne, a remporté le Prix du livre d’Ottawa 2015, après avoir été finaliste, la même année au Prix Trillium, au prix Christine-Dumitriu-van-Saanen, au prix LeDroit et au Prix Émergence – AAOF. Il a publié en janvier 2017 Sans capote ni kalachnikov chez Mémoire d’encrier. Ce second roman, qui figure parmi les « incontournables 2017 » de Radio-Canada, était en lice pour le Prix Ivoire 2017, une distinction qui récompense une œuvre littéraire produite par un écrivain issu de l’Afrique ou de ses diasporas. Il a reçu une mention spéciale du jury.

Porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins | Chloé Varin

Chloé Varin est connue des jeunes pour sa série Planches d’enfer (Les Intouchables) ainsi que pour ses romans Casting (Les éditions de la Bagnole) et Les ensorceleuses (Michel Lafon). Plus récemment, elle a publié la série Chloé et moi (Fonfon) et le roman Dali (Guy Saint-Jean). Titulaire d’un DEC en art dramatique et d’un baccalauréat ès arts (création littéraire, communication, scénarisation cinématographique), elle se consacre désormais à l’écriture. Originaire de Laval, elle vit à Montréal.

Invité étranger – Wilfried N’Sondé

Né en 1968 à Brazzaville, Wilfried N’Sondé a fait des études de sciences politiques à Paris avant de partir vivre à Berlin où il est resté vingt-cinq ans. Il habite désormais à Paris. En 2016, il a enseigné la littérature à l’université de Berne en tant que professeur invité. Musicien et auteur de chansons, il se produit régulièrement en duo avec son frère Serge N’Sondé en France et en Allemagne. Écrivain, il publie son œuvre aux éditions Actes Sud, et ses romans sont traduits aux États-Unis et en Italie. Son plus récent roman, Un océan, deux mers, trois continents, est publié en février 2018 chez Mémoire d’encrier.

Programmation jeunesse sur scène

De nombreuses activités jeunesse sur scène sont au programme, des jeux-questionnaires au dessin en direct, en passant par les contes, les spectacles et les chansons. Alex A., Ari Cui-Cui, Natalie Choquette, Daniel Coutu, Maxim Cyr et Karine Gottot, Tristan Demers, Frédérique Dufort, Freg et Makina, Guillaume Perreault, Marie Potvin, Andrée Poulin, pour n’en nommer que quelques-uns! C’est plus de 181 créateurs jeunesse qui seront présents!

Programmation adulte

De nombreuses tables rondes sont au programme, dont plusieurs en lien avec des sujets d’actualité (Traduire la douleur et l’espoir autochtone, L’actualité qui nourrit la fiction, Rencontre des cultures, etc.). Des entretiens sur scène ou des conférences avec les auteurs Biz, Olivier Bernard (Le Pharmachien), Serge Bouchard, Stéfanie Clermont, Louenas Hassani, Maurice Henrie, Daniel Lessard, Isabelle Huot, Marie Laberge, Claude Legault, Denis Monette, Michèle Ouimet, Marie-Lise Pilote, Kim Thúy, Lise Tremblay, et bien d’autres, sont aussi prévus. Les prescriptions littéraires, quant à elles, sont de retour à la Maison des libraires (stand 223). Un arrêt idéal pour ceux qui auraient besoin de suggestions de lecture devant la profusion de livres que le Salon vous permet de voir. Chrystine Brouillet, Patrick Senécal ou encore Matthieu Simard sont de ceux qui vous feront découvrir leurs incontournables.

Parmi les nouveautés proposées, ne manquez pas Panorama 360o de poésie présentée par la Fabrique culturelle de Télé-Québec en collaboration avec la Société de développement des industries culturelles. Il s’agit d’une expérience immersive, à laquelle on accède au moyen d’un casque de réalité virtuelle. L’expérience s’articule autour des mots de trois talentueux poètes québécois : Véronique Cyr (Les Herbes rouges), Judy Quinn (Noroît) et Jean-Philippe Chabot (Noroît également). La Fabrique a fait appel à l’actrice et chanteuse Chloé Sainte-Marie pour réciter une sélection d’extraits de leurs œuvres, qui servent de trame narrative à l’expérience. Tout un programme!

Activités en collaboration avec l’Université du Québec en Outaouais

L’Université du Québec en Outaouais (UQO) est heureuse de présenter cette année encore, trois activités au SLO. En entrevue le samedi en début de soirée, l’UQO souligne le savoir-faire de la traductrice littéraire Catherine Leroux, aussi connue comme écrivaine. À l’automne 2017, elle a reçu le prix John-Glassco qui récompense le travail d’une première œuvre traduite pour le roman Us Conductors de Sean Michaels, qui est devenu en français Corps conducteurs (Alto).

Michel Jean est l’invité de La grande conférence de l’UQO présentée le samedi soir. Les propos de l’auteur et journaliste Innu s’orientent sur l’importance de dire et de faire voir la réalité autochtone.

Jean Marie Lapointe, auteur, comédien et conférencier, a su montrer avec sensibilité et émotion la réalité de ceux qui vivent l’itinérance. Le dimanche en après-midi, Jacques Boucher, professeur honoraire au département de travail social de l’UQO, se joint à lui pour une discussion autour de cet enjeu qui nous concerne tous. Une animation de Gilles Mailloux.

Radio-Canada en direct au Salon

Cette année encore, plusieurs animateurs de Radio-Canada Ottawa Gatineau animeront des entretiens ou des tables rondes. Le public est invité à assister à la diffusion en direct des émissions de radio Sur le vif avec Marie-Lou St-Onge et Les malins avec Jhade Montpetit. Les animateurs Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau y enregistreront l’émission C’est fou… Ce sera également l’occasion de découvrir la formidable collection de livres audio se trouvant sur le site d’ici.radio-canada!

Activités spéciales

Cabaret des variétés littéraires

Cette année sera riche en activités hors les murs avec, notamment, le Cabaret des variétés littéraires. Le SLO, en partenariat avec Transistor, vous donne rendez-vous le jeudi 1er mars au bistro Le Troquet. Simon Boulerice, Robert Lalonde, Marjolaine Beauchamp (accompagnée de Francis Faubert en musique) et Jean-Philippe Baril Guérard invitent le public de l’Outaouais à vivre une expérience unique en lisant des extraits de leurs œuvres et en accordant des entretiens sur leur travail. Vous pourrez également en découvrir plus sur le projet théâtral Néon boréal des dramaturges Louis-Phillipe Roy et Josianne T. Lavoie. Ces prestations feront l’objet d’une captation audio, permettant ainsi de découvrir ou de redécouvrir les œuvres des invités du Salon sur scène et en balado!

La Gourmandise au bar à vin Soif

Au cœur de nos histoires les plus intimes, les plus étonnantes, les plus révélatrices s’inscrivent fort souvent la nourriture et la gourmandise. Le vendredi 2 mars, le public est invité au bar à vin Soif pour découvrir quelques-unes des nouvelles rassemblées sous le titre Treize à table, publié aux Éditions Druide. Chrystine Brouillet anime l’événement pendant que la sommelière renommée Véronique Rivest propose au public un choix de vin et de bouchées. Geneviève Lefebvre, Michel Jean et Samuel Larochelle présentent des extraits de leur texte pour l’occasion (activité payante et réservation obligatoire).

Lecture-spectacle Un jour je te dirai tout de Brigitte Haentjens par Karine Gonthier-Hyndman

Dans le cadre d’un partenariat avec le Théâtre français du Centre national des Arts, le SLO est heureux de présenter la lecture-spectacle Un jour je te dirai tout de Brigitte Haentjens par Karine Gonthier-Hyndman. Brigitte Haentjens se penche en une centaine de pages sur la rencontre entre une femme et un homme dont l’attirance mutuelle fera ressortir de mystérieux souvenirs. «  Au moment même où son corps et son âme ne semblent ne faire plus qu’un, un étrange cortège défile dans l’esprit de la jeune femme : les fantômes de femmes écrivaines, artistes, qui se sont donné la mort apparaissent l’un après l’autre  ». Le spectacle sera présenté à la salle Jean-Despréz le vendredi 2 mars à 19 h 30 (billets 20 $ incluant une entrée quotidienne au Salon).

Amoureux de poésie

Le samedi 3 mars, suite au succès de l’édition 2017, les éditions Prise de parole et le Salon proposent de renouveler la soirée «  En écho multiple  » où la poésie passe d’une voix à l’autre, se répond et s’entend. Cette activité aura lieu au bistro brasserie Gainsbourg. Une dizaine de poètes du Canada français et du Québec donnent et offrent leur poésie. L’animation est assurée par Michel Ouellette.

La même soirée, une douzaine d’auteurs et artistes, dont Marjolaine Beauchamp, Mélanie Rivet, Gabriel Robichaud et Yves Turbide investissent la Maison Fairview pour un spectacle poétique voluptueux. Le public est invité à déambuler d’une pièce à l’autre pour vivre deux heures de littérature nocturne inusitées. En partenariat avec l’AAAO et l’AAOF.

Les visiteurs du SLO pourront rencontrer et entendre de nombreux poètes sur la scène L’apostrophe, au Pavillon de la poésie de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), ou dans les différents stands des éditeurs.

Exposition

Galerie de l’UQO

Fins périples dans les vaisseaux du manège global. Une rencontre d’une collection de photographies étranges, trouvées sur internet, et d’un récit protéiforme et éclaté, alliant les thématiques de la révolution, de l’identité québécoise et de la fête.

Galerie Montcalm

Mustapha Chadid – Et si la machine te ressemblait? Fasciné par l’univers des machines et des engins mécaniques l’artiste met en lumière l’évolution technologique qui ouvre la voie vers un nouvel état des choses visant l’amélioration de notre « réalité ». Cependant, il nous invite à la réflexion sur les impacts à plus long terme de cette évolution effarante : un tel progrès peut-il être à double tranchant? La galerie Montcalm sera exceptionnellement ouverte aux mêmes heures que le SLO.

Le Salon va à la rencontre de ses lecteurs… jeunes et moins jeunes!

Les 27 et 28 février, dans le cadre de la Tournée jeunesse Desjardins, la porte-parole Chloé Varin et six auteurs et illustrateurs visiteront 27 écoles de la région. Grâce à cette initiative, 3 400 jeunes pourront rencontrer les écrivains de leurs livres préférés.

La Tournée littéraire des aînés permet encore cette année la visite d’auteurs de renom. Ils se déplaceront dans les résidences pour aînés de la région afin de s’entretenir avec leurs lecteurs.


Carnet du visiteur

Le Carnet du visiteur est un outil convivial qui vous permettra de planifier vos visites au Salon tout en effectuant des recherches parmi les activités au programme ou la liste des auteurs présents. Le Carnet créera pour vous un programme personnalisé, que vous pourrez enregistrer sur le site du SLO et recevoir par courriel.

Bibliothèque de Gatineau

Fidèles à leur habitude, le SLO et la Bibliothèque de Gatineau travaillent de concert pour mettre à votre disposition au salon deux laissez-passer quotidiens pour le prix d’un le jour du lancement du Salon, soit le jeudi 1er mars. Cette offre s’adresse aux détenteurs d’une carte Accès Gatineau valide.

Promotions de la STO

Les usagers pourront profiter de promotions intéressantes, dont un rabais « 2 pour 1 » en Salon sur les laissez-passer quotidiens pour les détenteurs d’une carte Multi valide.  De plus, les détenteurs de bracelets-passeports donnant droit à quatre jours d’entrée au SLO auront droit au transport gratuit sur le réseau de la STO du 1er au 4 mars.

Les bracelets-passeports 4 jours est disponible

Les bracelets-passeports 4 jours sont disponibles en prévente jusqu’au 28 février au coût de 8 $ dans les librairies participantes et, nouveauté cette année, dans quatre bibliothèques de Gatineau. Il sera ensuite possible de se les procurer au prix régulier (12 $) dans les mêmes librairies, bibliothèques et au Salon pour toute la durée du Salon.
Librairies participantes :
Le coin du livre, Coopsco (Cégep de l’Outaouais, Campus Félix-Leclerc, Cégep de l’Outaouais, Campus Gabrielle-Roy, UQO, Pavillon Alexandre-Taché, UQO, Pavillon Lucien-Brault, La Cité collégiale), Librairie du Soleil (Succursale de Gatineau, Succursale d’Ottawa), Librairie Michabou, Librairie Rose-Marie.

Bibliothèque de Gatineau
Bibliothèque Bernard-Lonergan (secteur Buckingham), Bibliothèque Guy Sanche (secteur Gatineau), Bibliothèque Lucien-Lalonde (secteur Hull), Bibliothèque Lucy-Faris (secteur Aylmer)

Merci au partenaires du Salon du livre de l’Outaouais

La tenue de la 39e édition du SLO ne serait pas possible sans la participation de nombreux bénévoles et les partenariats avec les organismes suivants : la Ville de Gatineau, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada, Desjardins, l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Radio-Canada Ottawa-Gatineau, l’Ambassade de France au Canada, Le Droit, le Centre national des Arts (CNA), Bibliothèque et Archives Canada, l’Association des libraires du Québec (ALQ), la Société de transport de l’Outaouais (STO), l’Imprimerie Gauvin, Tourisme Outaouais, Transistor, le Palais des congrès de Gatineau, la Place du Centre et le Four Points by Sheraton Gatineau-Ottawa. Le Salon du livre de l’Outaouais est heureux de pouvoir de nouveau compter sur la participation de Radio-Canada à titre de présentateur officiel.

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand Salon à dimension humaine

Le SLO est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de faire découvrir à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada et du monde entier. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de Montréal et de Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs par année, reçoit près de 500 maisons d’édition et propose aux visiteurs plus de 150 activités. Avec la constante volonté de proposer une expérience riche en découvertes et en échanges, le Salon est l’occasion pour les visiteurs d’aller à la rencontre de 500 auteurs réunis sous un même toit.

Source :

Kevin Monchaux, responsable des communications
T819-775-4873 — C819-639-5693
communication@slo.qc.ca