Presse

Communiqué

Voir, entendre et dire au 39e Salon du livre de l’Outaouais

Gatineau, le 29 novembre 2017 — « Je ne vois rien, je n’entends rien, je ne dis rien ». Les trois singes de la sagesse, comme on les appelle familièrement, trouvent leurs origines dans les Entretiens de Confucius. En misant sur la popularité des émoticônes des trois singes, le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) souhaite susciter la réflexion à travers le prisme des verbes voir, entendre et dire, qui sont à la fois porteurs de sens, de connaissances et d’actions.

Le livre joue un rôle central dans cette invitation à la réflexion, qu’il prenne la forme de l’essai, du roman ou encore de la poésie! Au-delà de son influence sur notre vie quotidienne, le livre nous amène à voir et à entendre des réalités qui pourraient autrement nous échapper – il permet de dire. Bien sûr, le livre se lit, le livre s’écoute, le livre se raconte. Au-delà de l’objet, il peut s’incarner sur scène, sur nos écrans, dans nos écouteurs. Il sert même souvent d’assises aux débats de société.

Avec une telle thématique, le choix de Simon Boulerice comme président d’honneur allait de soi! Auteur prolifique, il a écrit une quarantaine d’œuvres en dix ans de carrière dans des genres aussi variés que le théâtre, la poésie, le roman adulte et le roman jeunesse. Parmi ses textes, Simon a toujours aimé danser, Martine à la plage, Javotte, Edgar Paillettes, PIG, Les garçons courent plus vite, Florence et Léon et L’Enfant mascara. Le SLO mettra également en tête d’affiche la slameuse et auteure Marjolaine Beauchamp, invitée d’honneur de l’Outaouais, de même que Blaise Ndala, invité d’honneur de l’Ontario français. Enfin, Chloé Varin, porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins, sera l’invitée d’honneur jeunesse.

Dans le cadre du SLO et pour une deuxième année, l’Ambassade de France au Canada remettra le Prix du livre enrichi francophone. Cette récompense vise à promouvoir l’expertise et l’innovation numériques francophones dans le monde de l’édition. Le gagnant sera présent lors du SLO. Cette année, le prix est attribué à Et si la nuit…, une histoire d’Adèle Pedrola, illustrée par Douglace, mise en musique par Emmanuel Séguin et contée par Patrick Mancini (L’Apprimerie, éditions interactives).

Le SLO offre pour la première fois au public de choisir les déclinaisons de l’affiche pour teinter la prochaine édition! Il souhaite entendre la population lui dire quelles couleurs elle voudrait voir sur les affiches! Que ce soit par l’entremise des médias sociaux ou directement sur le site Internet, les gens sont invités à voter afin que l’image de cette édition soit haute en couleur!

La programmation complète de la 39e édition du Salon du livre de l’Outaouais ainsi que les noms des autres invités d’honneur seront dévoilés le 7 février 2018. Pour de plus amples informations, consultez le site slo.qc.ca. Vous pouvez également suivre notre événement sur les médias sociaux du Salon du livre de l’Outaouais : Facebook, Twitter et Instagram.

Lieu de rencontres et de découvertes au coeur de l’hiver, le SLO convie le public à une grande fête. Du 1er au 4 mars 2018, je vois, j’entends et je dis au Salon du livre de l’Outaouais!

– 30 –

Kevin Monchaux
Responsable des communications
Bureau : 819 775-4873
Cellulaire : 819 639-5693
communication@slo.qc.ca

Communiqué de presse  

Un fauteuil sur la ville
La 38e édition du Salon du livre de l’Outaouais se prépare!


Gatineau, le 1er décembre 2016
— C’est sous le thème particulièrement actuel « Intime et public » que le Salon du livre de l’Ou08taouais (SLO) lance sa 38e édition, qui se déroulera au Palais des congrès de Gatineau du 23 au 26 février 2017.

« L’écriture comme la lecture sont des gestes à la fois intimes et publics : le Salon est un endroit idéal pour témoigner de ce contraste. Les auteurs sortent de leur bulle d’écriture pour venir partager leurs mots, les lecteurs viennent témoigner de leur plaisir de lire. Et que dire de sujets comme l’impact des réseaux sociaux ou l’importance qu’on accorde aux faits vécus en littérature? C’est un thème de grande actualité », note la présidente du conseil d’administration, Catherine Voyer-Léger.

L’illustration de l’affiche est signée Christian Quesnel. « Je me suis inspiré à la fois des éléphants de Dalí et de la bande dessinée Little Nemo in Slumberland, de McCay », précise l’illustrateur de la région. L’affiche représente ainsi un fauteuil jaune dont les pattes s’étirent afin de surplomber la ville. Un lecteur y est absorbé dans sa lecture d’un imposant livre. « Le fauteuil symbolise l’intime et la ville – on reconnaît bien Gatineau – l’espace public », explique Anne-Marie Trudel, directrice du SLO. Les visiteurs seront d’ailleurs invités à se prendre en photo dans le fameux fauteuil et à utiliser les mots-clic #FauteuilSLO et #SLO2017.

La présidence d’honneur sera assurée par l’écrivaine et cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette. Dans son dernier ouvrage, La femme qui fuit, récompensé par le Prix des libraires, le Grand Prix du livre de Montréal et le Prix littéraire France-Québec, l’auteure ouvre d’ailleurs la porte sur un pan méconnu de l’histoire de sa famille. L’invité d’honneur de la région de l’Outaouais, le populaire caricaturiste Bado, l’invité d’honneur de l’Ontario français, Michel Ouellette, et le porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins, Richard Petit, seront aussi présents lors de cet évènement dédié au rayonnement du livre et de la lecture. De plus, les visiteurs auront le plaisir de rencontrer des auteurs de partout au Canada, dont l’invité spécial Serge Bouchard, dans le cadre des activités organisées pour les célébrations du 150e anniversaire du Canada.

Pour une première fois, l’Ambassade de France au Canada remettra le Prix du livre enrichi francophone pour la jeunesse lors du Salon. Ce prix vise à promouvoir l’expertise et l’innovation numériques francophones dans le monde de l’édition. Un autre concours, en partenariat avec l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), permettra de récompenser trois jeunes de la région qui auront soumis la meilleure vidéo présentant leur livre préféré au concours BookTube « Livre-toi ». Une autre nouveauté : le Rendez-vous de la BD de Gatineau (RVBDG) se tiendra dans l’enceinte du Salon. « La programmation est en cours de préparation, mais nous sommes vraiment heureux de vous annoncer que Jean-Paul Eid a accepté d’être notre invité d’honneur », indique Marc Trépanier, président du RVBDG.

Il est à noter que la programmation complète de la 38e édition du Salon du livre de l’Outaouais ainsi que les noms des autres invités d’honneur seront dévoilés le 8 février 2017. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site slo.qc.ca, de même que sur la page Facebook du Salon du livre de l’Outaouais.

— 30 —

Source :
Katia Canciani, responsable des communications
T819-775-4873 ½ C819-230-4873
communication@slo.qc.ca

38e édition du Salon du livre de l’Outaouais
Informations complémentaires
sur les invités d’honneur 2017 et la programmation

Présidente d’honneur : Anaïs Barbeau-Lavalette

Née en 1979, nommée artiste pour la Paix en 2012, Anaïs Barbeau‐Lavalette est à la fois réalisatrice, scénariste et romancière. Elle a réalisé plusieurs longs‐métrages documentaires, dont Les Petits Géants (2009) et Se souvenir des cendres (2010), tous deux récipiendaires d’un prix Gémeaux. Son film de fiction Inch’Allah (2012) a été récompensé par le Prix Fipresci, à Berlin. Au printemps 2016, elle présentait, avec Émile Proulx-Cloutier, le documentaire scénique Pôle Sud au théâtre l’Espace libre. Anaïs Barbeau-Lavalette est l’auteure des chroniques de voyage Embrasser Yasser Arafat (2011) et du roman Je voudrais qu’on m’efface (2010). Son dernier roman, La femme qui fuit, publié en 2016, a remporté le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire France-Québec et le Grand Prix du livre de Montréal, en plus d’être finaliste au prix du Gouverneur général.

Invité d’honneur de l’Outaouais : Guy Badeaux (Bado)

Ayant tour à tour collaboré au journal The Gazette, au cahier des arts du quotidien Le Devoir et à la page éditoriale du Jour Hebdo, Bado est le caricaturiste attitré du quotidien francophone Le Droit depuis 1981. Lauréat du Concours canadien de journalisme en 1991, il est membre du groupe Cartooning for Peace de même que trésorier de l’Association canadienne des dessinateurs éditoriaux. Depuis 2002, il préside le jury du Concours de dessin éditorial du Comité canadien de la liberté de la presse à Ottawa. Il a également été rédacteur en chef pendant 22 ans de Portfoolio: The Year’s Best Canadian Editorial Cartoons. Qui ça, bête et méchants? est son troisième recueil publié aux Éditions David ainsi que sa onzième publication, après Sans dessins du prophète (2011) et Vous êtes en feu! (2014).

Invité d’honneur de l’Ontario français  : Michel Ouellette

Originaire du nord de l’Ontario, Michel Ouellette vit maintenant à Gatineau. Écrivain prolifique, il est un chef de file de la dramaturgie en Ontario français. Il est l’auteur d’une quarantaine de pièces dont une douzaine ont été publiées. Produites par de nombreux théâtres, ses pièces ont fait l’objet de tournées nationales et de représentations à l’étranger. Michel Ouellette a remporté le prix du Gouverneur général pour French Town et le prix Trillium pour Le testament du couturier. En 1995, il obtenait le prix du Consulat général de France à Toronto pour la contribution de son œuvre à la littérature ontarienne d’expression française. Il signe également des romans, des récits poétiques et quelques livres pour enfants. Sa dernière parution, Pliures, a été publiée aux éditions Prise de parole.

Porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins  : Richard Petit

Illustrateur, animateur et auteur prolifique, Richard Petit a publié plus de 100 romans : de sa très populaire collection jeunesse d’épouvante Passepeur, jusqu’aux tout nouveaux romans « à grosses lettres » Fanny, de la série BIG. Les jeunes l’adorent, et son travail auprès d’eux leur donne très souvent le goût de la lecture. Richard a d’ailleurs reçu plusieurs prix dans les salons du livre du Québec, notamment le prix Personnalité de l’année de l’Association québécoise des Salons du livre, en reconnaissance de sa générosité et de sa passion pour son travail.

La Tournée jeunesse présentée par Desjardins

Le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) organise, pour une sixième année consécutive, une tournée d’auteurs dans les écoles de la région pendant les deux jours précédant l’ouverture du Salon, soit les 21 et 22 février 2017. Cette tournée offre aux enseignants et aux élèves l’occasion de rencontrer leurs auteurs préférés dans leur milieu de vie, à l’école. Les jeunes des niveaux primaires auront la possibilité de s’entretenir avec les auteurs et illustrateurs suivants : Richard Petit, Géronimo Stilton, Julie Royer, Rémy Simard, Guillaume Perreault, Andrée-Anne Gratton et Caroline Mérola.

La Tournée jeunesse Desjardins est rendue possible grâce au soutien financier de Desjardins, fidèle partenaire du SLO depuis maintenant 38 ans. Ce seront plus de 2 500 élèves de la région qui auront la chance de rencontrer un auteur ou un illustrateur lors d’un des 56 ateliers organisés pour l’occasion.

Prix du livre numérique de l’Ambassade de France

L’Ambassade de France au Canada lance sa première édition du Prix du livre enrichi francophone pour la jeunesse, qui sera remis lors de la 38e édition du Salon du livre de l’Outaouais. Ce prix vise à promouvoir l’expertise et l’innovation numériques francophones dans le monde de l’édition. L’édition jeunesse, marché précurseur des nouvelles tendances numériques, sera mise à l’honneur pour l’édition 2016-2017. Le prix est accompagné d’une bourse de 1 500 $, d’une campagne de promotion au SLO 2017 et d’un séjour à Ottawa afin de présenter le livre numérique retenu lors de conférences et d’ateliers.

Programmation 150e

Pour souligner le 150e anniversaire du Canada, une programmation est prévue afin de célébrer l’histoire et la littérature francophone au pays. Pour l’occasion, des auteurs d’un océan à l’autre seront invités au SLO pour des activités sur scène et hors les murs. L’anthropologue, animateur et écrivain bien connu Serge Bouchard, invité spécial du 150e, apportera son regard sensible et ses réflexions lucides sur des enjeux allant de la nordicité à l’histoire des femmes, de la francoaméricanité à l’environnement, de l’histoire des Premières Nations à la notion de mémoire. L’écrivain a récemment fait paraître l’ouvrage Les yeux tristes de mon camion chez Boréal.

Rendez-vous de la BD de Gatineau

Dans le cadre d’un partenariat avec le SLO, le Rendez-vous de la BD de Gatineau (RVBDG) tiendra sa 14e édition au salon cette année. L’invité d’honneur du RVBDG, Jean-Paul Eid, est une figure marquante de la bande dessinée québécoise. Collaborateur au magazine Croc, dans lequel ont été publiées Les aventures de Jérôme Bigras, le bédéiste est lauréat de nombreux prix. En illustrant un univers surréaliste et un humour absurde, Eid cherche souvent à renouveler le rapport entre la bande dessinée et le lecteur. En 2008, l’éditeur La Pastèque publie une anthologie de sa série sous le titre Des tondeuses et des hommes, puis une histoire longue inédite, Le fond du trou, en 2011 et La femme aux cartes postales, en 2016. La programmation complète du RVBDG sera dévoilée en février 2017.

Concours BookTube « Livre-toi » en partenariat avec l’ANEL

En partenariat avec l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL), le Salon du livre de l’Outaouais est fier de présenter le super concours BookTube « Livre-toi ». Les jeunes de la région de l’Outaouais (y compris d’Ottawa) sont invités à soumettre une vidéo dans laquelle ils présentent leur livre québécois ou canadien-français préféré. Les prix à gagner comprennent une participation à une table ronde au SLO, 200 $ échangeables contre des livres, et en guise de grand prix, un voyage d’une semaine à Bruxelles, Paris ou Genève, en 2018, à l’occasion d’un de ces salons du livre (catégorie 18-21 ans).

Nos partenaires

La tenue de la 38e édition du SLO ne serait pas possible sans la participation de nombreux bénévoles et les partenariats avec les organismes suivants : la Ville de Gatineau, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada, Desjardins, l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Radio-Canada Ottawa-Gatineau, l’Ambassade de France au Canada, Le Droit, la Société de transport de l’Outaouais (STO), l’Imprimerie Gauvin, Tourisme Outaouais, le Palais des congrès de Gatineau, la Place du Centre et le Four Points by Sheraton Gatineau-Ottawa. Le Salon du livre de l’Outaouais est heureux de pouvoir de nouveau compter sur la participation de Radio-Canada à titre de présentateur officiel.

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand salon à dimension humaine

Le SLO est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de faire découvrir à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada et du monde entier. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de Montréal et de Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs par année, reçoit près de 400 maisons d’édition et propose aux visiteurs près de 150 activités. Avec la constante volonté de proposer une expérience riche en découvertes et en échanges, le Salon est l’occasion pour les visiteurs d’aller à la rencontre de plus de 350 auteurs réunis sous un même toit.

Source :
Katia Canciani, responsable des communications
T819-775-4873 ½ C819-230-4873
communication@slo.qc.ca

 

Communiqué de presse – AGA 2016

Catherine Voyer-Léger, nouvelle présidente du salon du livre de l’Outaouais

Gatineau, 13 juin 2016 — À l’issue de son assemblée générale annuelle (AGA), le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) est heureux d’annoncer la nomination de sa nouvelle présidente du conseil d’administration (CA), Catherine Voyer-Léger.

Madame Voyer-Léger est une auteure bien connue du milieu du livre et des médias. Elle lançait en 2013 un premier ouvrage intitulé Détails et dédales (Hamac) qui regroupait des textes d’abord parus sur son blogue du même titre. Ce premier ouvrage a été finaliste au Prix du livre d’Ottawa. Son deuxième livre, Métier critique (Septentrion), a reçu en 2014 un accueil chaleureux dans les médias, dans les établissements d’enseignement et auprès du public. Son dernier recueil de chroniques, Désordre et désirs (Hamac), a été publié au début de 2016. Elle collabore à plusieurs périodiques et projets collectifs. On peut aussi l’entendre régulièrement à l’émission C’est fou, animée par Serge Bouchard et Jean-Philippe Pleau à Ici Radio-Canada Première.

« Le Salon du livre fait partie de ma vie depuis que je me suis installée dans la région. J’y ai joué différents rôles et, aujourd’hui, je considère comme un grand honneur de prendre la présidence d’un fleuron de la vitalité culturelle d’ici », a déclaré la nouvelle présidente.

Le CA 2016-2017

Au cours de l’AGA, les 13 membres du CA ont été confirmés dans leurs fonctions. Provenant de divers milieux, ils forment une équipe aux expériences variées, ce qui constitue un atout important pour l’organisation. Le CA 2016-2017 est donc composé des membres suivants.

Le comité exécutif

Présidente  : Catherine Voyer-Léger, écrivaine et blogueuse
Vice-président : Hugo Paquette, directeur général — Coopsco Outaouais
Trésorier : Louis Dupont, administrateur — Cégep de l’Outaouais
Secrétaire : Marie-Hélène Labory, bibliothécaire — Commission scolaire des Graveurs
Conseiller : Michel Lévesque, libraire

Administratrices et administrateurs

Ginette Boissé, étudiante doctorale
Michel Côté, artiste en arts visuels et auteur
Marc Haentjens, directeur général — Éditions David
Caroline Lafrance, organisatrice d’évènements
Sylvain Lemay, professeur titulaire — École multidisciplinaire de l’image/Université du Québec en Outaouais.
Francine Manseau, retraitée de la fonction publique fédérale
Micheline Manseau, retraitée de l’enseignement
Hugo Thivierge, libraire
Le SLO profite de l’occasion pour remercier chaleureusement le président sortant, Hugo Paquette, pour son dévouement et son implication. Monsieur Paquette continuera de jouer un rôle actif au sein du CA à titre de vice-président.

Un bilan positif

L’AGA a été l’occasion de dresser un bilan positif de la 37e édition qui se déroulait du 25 au 28 février dernier. Ayant pour thème la liberté, ce Salon a su plaire au public qui s’est empressé de venir à la rencontre des 477 auteurs présents, dont la présidente d’honneur, Marie Laberge, qui revenait en Outaouais après dix ans d’absence, et les invités d’honneur Nicolas Dickner, Julie Huard, Michèle Matteau, Martin Michaud et l’invitée jeunesse Katia Canciani. Les visiteurs ont également eu le plaisir d’entendre Dany Laferrière, académicien et auteur de renommée internationale. La programmation, qui constitue le cœur de l’évènement, a réussi à toucher le public. Plus de 110 activités ont été présentées pendant les quatre jours de l’évènement, que ce soit au Salon ou à différents endroits au centre-ville, dans les écoles et dans les résidences pour personnes âgées.

Le rapport annuel 2015-2016 est disponible ICI.

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand salon à dimension humaine
Le SLO est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de faire découvrir à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada, et du monde entier. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de Montréal et Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs par année, reçoit près de 500 maisons d’édition et organise une centaine d’activités. Ayant la constante volonté d’offrir aux lecteurs une expérience riche en découvertes et en échanges, le Salon donne l’occasion aux visiteurs d’aller à la rencontre de plus de 475 auteurs réunis sous un même toit.

-30-

Source :
Anne-Marie Trudel, directrice générale
Téléphone : 819 775-0266
Courriel : amtrudel@slo.qc.ca

 

Communiqué de presse

Une 37e édition toute en liberté!

Gatineau, lundi 29 février 2016. Depuis 37 ans, le Salon du livre de l’Outaouais se distingue par son accueil chaleureux, sa programmation diversifiée, tant pour la jeunesse que pour les adultes, et son ambiance propice aux rencontres ou aux retrouvailles. L’édition 2016 a non seulement séduit les visiteurs, mais a également charmé les auteurs venus rencontrer un public avide de mots, de livres et de littérature au Palais des congrès de Gatineau.

Pour le plus grand plaisir de ses nombreux lecteurs, Marie Laberge nous revenait comme Présidente d’honneur après plusieurs années d’absence, célébrant avec nous 40 ans d’écriture. Elle donne le ton en ouverture, nous rappelant que les auteurs sont avant tout des lecteurs et que c’est cette passion qui nous reliait tous en cette grande fête du livre !

En clôture, la directrice générale du SLO, Anne-Marie Trudel, s’est réjouie de constater que les visiteurs étaient venus en grand nombre rencontrer les auteurs et profiter de la programmation diversifiée qui leur était offerte, et ce, malgré une météo capricieuse. De plus, le record enregistré à la billetterie samedi, une hausse de 17 % par rapport à l’an dernier, témoigne, notamment, de l’importance du livre pour les parents et les jeunes. « Avec la fermeture des écoles jeudi, plusieurs écoles n’ont pas pu effectuer leur visite annuelle au Salon ; nous sommes toutefois très contents que les parents aient pris la relève! »

Selon la bonne habitude du Salon, les scènes ont vu défiler en continu durant quatre jours une variété d’auteurs publiant dans de nombreux genres, pour petits et grands. La curiosité des lecteurs ne s’est pas démentie, comme en témoigne une belle assistance aux animations sur scène. Le public est venu nombreux écouter ses auteurs coup de cœur, avec Marie Laberge et Dany Laferrière en tête, mais aussi nos invités d’honneur de la région, Julie Huard et Michèle Matteau, ainsi que Nicolas Dickner et Martin Michaud. Plusieurs auteurs ont pu attiser la curiosité pour leur dernier ouvrage. Les enfants n’étaient pas en reste, avec les contes, les jeux, le slam et la poésie qui leur ont été offerts. La conférence de Dany Laferrière, offerte en collaboration avec l’UQO, a fait salle comble et s’est prolongée bien au-delà de la durée prévue, pour le plus grand bonheur des spectateurs séduits par la conversation à une table de café entre l’auteur et son personnage, Mongo, incarné pour l’occasion.

Parmi les nouveautés cette année, on note des initiatives auxquelles le public a répondu avec beaucoup de chaleur, telles le Pavillon poésie de l’ANEL et les prescriptions littéraires à la Maison des libraires et au Bar à Mots. Tant du côté des poètes que des libraires, on est enchanté de l’achalandage. Nombreux furent celles et ceux qui se sont prévalus des prescriptions littéraires de libraires et d’auteurs.

Le présentateur officiel du Salon, Radio-Canada Ottawa-Gatineau, a réitéré son engagement indéfectible par la diffusion de plusieurs émissions régionales et nationales en direct du Bar à mots Radio-Canada ainsi que par l’animation de nombreux entretiens sur scène.

La participation aux activités hors les murs, comme la dégustation de vin commentée au Bar à vin Soif ou Les lectures d’hiver présentées au centre-ville, renforce la volonté du Salon d’offrir une programmation pour faire vibrer la ville au rythme de l’évènement. De plus, les rencontres d’auteurs dans les résidences pour ainés et les écoles ont connu un vif succès. Les écoles ont accueilli une soixantaine d’activités dans le cadre de la Tournée Desjardins et c’est près de 3000 jeunes qui ont pu échanger avec leurs auteurs préférés.

La 38e édition du Salon du livre de l’Outaouais se tiendra du 24 février au 27 février 2017. Nous vous y attendons.

-30 —

 

Source :
Anne-Marie Trudel, directrice générale
Cellulaire : (819) 775-0266

Communiqué de presse

Martin Michaud et Nicolas Dickner, invités d’honneur du 37e Salon du livre de l’Outaouais

Gatineau, le 10 février 2016 — Venez explorer les avenues littéraires qu’emprunte la liberté! Dès le 25 février, le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) vous convie au Palais des congrès de Gatineau pour célébrer sa 37e édition, en compagnie d’une pléiade d’auteurs renommés et appréciés du public. Les auteurs Martin Michaud et Nicolas Dickner seront les invités d’honneur le jeudi 25 février et le samedi 27 février. Julie Huard et Michèle Matteau, qui représentent respectivement l’Outaouais et l’Ontario francophone, seront en vedette le vendredi 26 février et le dimanche 28 février. Katia Canciani est quant à elle l’invitée d’honneur jeunesse et la porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins. L’écrivaine et romancière Marie Laberge sera présente durant les quatre jours de l’évènement à titre de présidente d’honneur.

Nicolas Dickner a commencé sa carrière d’écrivain en publiant L’Encyclopédie du petit cercle chez L’instant même, en l’an 2000. C’est en 2005 qu’il signe Nikolski, œuvre traduite dans une dizaine de langues, qui remporte le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire des collégiens et le prix Anne-Hébert. Tarmac, son deuxième roman, paru en 2009, a également été traduit dans plusieurs langues. En compagnie de Dominique Fortier, il écrit Révolutions en 2014. Six degrés de liberté, son troisième roman, a remporté le Prix littéraire du Gouverneur général 2015.

Martin Michaud a longuement pratiqué le métier d’avocat d’affaires avant de se consacrer pleinement à l’écriture. Reconnu par la critique comme l’un des meilleurs écrivains de romans policiers québécois, il a obtenu un succès fulgurant avec ses cinq premiers romans à suspense Il ne faut pas parler dans l’ascenseur, La chorale du diable, Je me souviens, Sous la surface et Violence à l’origine, qui lui ont valu la reconnaissance du public et nombre de prix littéraires. Outre ses activités de romancier, il travaille à la scénarisation de ses œuvres et de projets originaux pour la télévision et le cinéma.

Plus d’une centaine d’animations sur scène et des centaines d’auteurs en dédicace
Nous comblant par leur générosité, de nombreux auteurs monteront sur scène pour faire découvrir leur univers. En plus des invités d’honneur, le SLO accueillera l’écrivain de renommée internationale Dany Laferrière, le romancier Patrick Sénécal, l’auteure et comédienne Louise Portal, Le Pharmachien, l’auteure et auteure-compositrice-interprète Florence K, la romancière Chrystine Brouillet, l’auteur et comédien Jasmin Roy, l’écrivaine et actrice Francine Ruel, l’auteure et animatrice-vedette Clodine Desrochers, l’écrivaine
Suzanne Aubry, l’auteure Pauline Gill, le romancier Benoît Bouthillette, l’auteure et chroniqueuse-vin Nadia Fournier, le slameur D-Track, le rappeur Samian, l’auteur et sommelier en bière Alain Harbour, l’écrivain Jean Fahmy, l’auteure Marie-Josée Arel, la poète Joséphine Bacon, l’auteure et blogueuse Mélanie St-Cyr, l’écrivaine et militante Monia Mazigh, l’auteur et homme politique John Parisella, l’auteur et comédien Patrice Godin, et bien autres! Enfin, le SLO est heureux de recevoir une invitée étrangère, Émilie de Turckheim, grâce au soutien de l’Ambassade de France au Canada.

La liberté comme toile de fond
Polar et liberté! est le titre d’une table ronde qui permettra à des auteurs de discuter de la liberté dans le milieu du polar. Une prestation poétique intitulée Nuits amérindiennes mettra en lumière la passion débordante d’artistes d’origine autochtone. Assurément, la présence du Centre québécois du P.E.N. international suscitera de vives discussions entre les auteurs invités au SLO, chacun exprimant ce que les thèmes livre et liberté évoquent pour eux. Enfin, les visiteurs auront la chance d’échanger avec des représentants d’Amnistie internationale au Bar à mots Radio-Canada.

Programmation jeunesse sur scène
Une cinquantaine d’activités jeunesse sur scène sont au programme, du slam et de l’improvisation-BD aux jeux-questionnaires, en passant par les contes, les spectacles et même les chansons, pour le plus grand plaisir des jeunes et moins jeunes.

Activités en collaboration avec l’Université du Québec en Outaouais (UQO)
Cette année encore, le SLO est fier d’organiser trois activités en collaboration avec l’UQO : une grande conférence avec l’académicien Dany Laferrière, une série d’entretiens sur le deuil menée par Monique Seguin, professeure de psychologie, avec Marie Laberge et Louise Portal, ainsi qu’une entrevue avec Donald Winkler, afin d’honorer la profession de traducteur.

Prix littéraires
Une multitude de prix seront remis au Salon, dont le Prix littéraire Jacques-Poirier Outaouais, les prix littéraires LeDroit et le prix Émergence AAOF.

Le Salon à la rencontre des lecteurs
Les 23 et 24 février, dans le cadre de la Tournée jeunesse Desjardins, la porte-parole Katia Canciani et sept auteurs et illustrateurs visiteront 22 écoles primaires et un CPE, en Outaouais et dans l’Ontario francophone. Grâce à cette initiative, 2 751 jeunes s’entretiendront avec les créateurs. Et dans le cadre de la Tournée littéraire chez les aînés, trois auteurs québécois à succès de tous les horizons visiteront des résidences de la région afin de s’entretenir avec des lecteurs plus âgés.

Activités spéciales
C’est avec grand plaisir que le SLO s’associe avec Vision centre-ville afin de faire vibrer Gatineau au rythme de l’évènement annuel. Ainsi le mercredi 24 février, se tiendra au restaurant Soif une soirée promettant de belles découvertes, en compagnie des sommelières Véronique Rivet et Nadia Fournier, sous l’œil passionné de l’auteure Chrystine Brouillet. Le jeudi 25 février, la soirée Lectures d’hiver vous convie à la Place Aubry, où sept auteurs et interprètes évoqueront la liberté; la soirée se poursuivra tout en poésie au CoqLicorne. Enfin, le vendredi 26 février, l’expert en sciences judiciaires François Julien donnera une conférence, et le samedi

27 février, pour le plus grand bonheur des amateurs d’intrigues policières, il mènera l’analyse de deux scènes de crime afin d’y déceler les indices menant à la résolution de l’énigme.

Carnet du visiteur
Le Carnet du visiteur est un outil convivial pour planifier vos visites au Salon en effectuant des recherches parmi les activités au programme ou la liste des auteurs présents. Le Carnet créera pour vous un programme personnalisé, que vous enregistrerez sur le site du SLO, et que vous recevrez par courriel.

Extraits de livres dans les autobus de la Société de transport de l’Outaouais (STO)
Pour une quatrième année consécutive, le Salon du livre de l’Outaouais, en partenariat avec la STO, et en collaboration avec l’Association des libraires du Québec, propose aux lecteurs de goûter au premier chapitre d’une sélection de nouveautés distribuées dans les autobus, tout en courant la chance de gagner un grand prix d’une valeur de près de 1 500 $. Ces extraits peuvent être téléchargés à l’aide d’un code QR ou sur le site lireencomun.com.

Passeport quatre jours en prévente au coût de 8 $
Pour ne rien manquer de la multitude d’activités proposées tout au long du Salon, le public est invité à se procurer un bracelet-passeport quatre jours, en prévente jusqu’au 24 février dans les librairies participantes, pour la modique somme de 8 $ – l’équivalent d’une entrée quotidienne. Prenez note que le bracelet sera aussi en vente sur place, au coût de 12 $. Par souci de commodité, le bracelet-passeport quatre jours inclut un droit de passage gratuit dans les autobus de la STO pour toute la durée du Salon. De plus, les utilisateurs d’une carte Multi valide de la STO obtiendront deux entrées quotidiennes pour le prix d’une tout au long des quatre jours de festivités.

Bibliothèque de Gatineau
Fidèles à leur habitude, le SLO et la Bibliothèque de Gatineau travaillent de concert pour mettre à votre disposition deux laissez-passer quotidiens pour le prix d’un le jour du lancement du Salon, soit le jeudi 25 février. Cette offre s’adresse aux détenteurs d’une carte Accès Gatineau valide.

Nos partenaires
La tenue de la 37e édition du SLO ne serait pas possible sans la participation de nombreux bénévoles et des organismes suivants : la Ville de Gatineau, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada, Radio-Canada Ottawa-Gatineau, Desjardins, l’UQO, Le Droit, la STO, l’Ambassade de France au Canada, l’Imprimerie Gauvin, Tourisme Outaouais, le Palais des congrès de Gatineau, la Place du Centre, Vision centre-ville et le Four Points by Sheraton Hôtel Gatineau-Ottawa. De nouveau, le Salon pourra compter sur la participation de Radio-Canada Ottawa-Gatineau, qui agira à titre de présentateur officiel. Ce dernier présentera cinq émissions en direct du Bar à mots Radio-Canada.

Pour tous les détails, consultez le site Web au slo.qc.ca

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand salon à dimension humaine
Le SLO est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de faire découvrir à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada, et du monde entier. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de Montréal et Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs par année, reçoit près de 500 maisons d’édition et organise une centaine d’activités. Ayant la constante volonté d’offrir aux lecteurs une expérience riche en découvertes et en échanges, le Salon donne l’occasion aux visiteurs d’aller à la rencontre de plus de 475 auteurs réunis sous un même toit.

-30-

Source :
Malika Proulx-Oloko, responsable des communications

819-775-4873 p. 203
Cellulaire : 819-790-1546            
communication@slo.qc.ca


 

Communiqué de presse

Lancement de la 37e édition du Salon du livre de l’Outaouais

Gatineau, jeudi 17 décembre 2015 – Dans le cadre de sa 37e édition, le Salon du livre de l’Outaouais (SLO) propose aux lecteurs d’ici et d’ailleurs d’explorer les avenues littéraires qu’emprunte la liberté. C’est à un voyage aux destinations multiples que nous vous convions, au Palais des congrès de Gatineau, du 25 au 28 février 2016. Le départ se fera sous le regard bienveillant de sa présidente d’honneur, l’écrivaine et romancière québécoise Marie Laberge. Les auteures Julie Huard, Michèle Matteau et Katia Canciani l’accompagneront lors de cet évènement dédié au rayonnement du livre, à titre d’invitées d’honneur.

Thématique
Dans l’univers littéraire, la liberté s’incarne dans la manière dont chacun imagine les héros et les lieux de ses romans préférés, dans la façon dont chacun modèle l’histoire au gré de ses fantaisies. Ces instants de créativité apportent une dimension unique à chaque lecture. Si devant le livre, l’auteur et le lecteur jouissent de la plus grande liberté, le Salon, quant à lui, en fait la thématique de son édition 2016.

Présidente et invitées d’honneur
La présidente d’honneur 2016, Marie Laberge, représente elle-même l’image que l’on se fait de la liberté de penser et de faire de l’art. Femme de théâtre ayant à son actif plus de 20 pièces jouées tant au Québec qu’en Europe, la romancière a fait ses débuts il y a plus de 25 ans avec Juillet. Depuis, ses douze romans n’ont cessé d’attirer un lectorat de plus en plus vaste et de nombreuses récompenses. Sa trilogie Le goût du bonheur, parue en 2000-2001, a été un succès sans précédent dans le monde de l’édition québécoise. Près d’un million d’exemplaires ont été vendus dans la Francophonie, dont plus de 600 000 au Québec seulement. Son roman épistolaire Des nouvelles de Martha, qui a duré trois ans, aura rejoint plus de 100 000 abonnés. Cet automne, Marie Laberge a publié chez Québec Amérique son douzième roman, Ceux qui restent, ainsi qu’un essai (son premier en 40 ans de carrière), Treize verbes pour vivre.

Cette année, Julie Huard, originaire de Gatineau, représentera l’Outaouais comme invitée d’honneur. Julie Huard est auteure, réalisatrice, cinéaste et globe-trotter. Elle se passionne pour les Paysâmes et miroirs du monde, titre de sa dernière œuvre publiée aux Éditions David. En littérature, elle est d’abord attirée par le récit et la poésie. Ses textes ont été lus et interprétés sur plusieurs scènes, de la radio au théâtre en passant par le spectacle et la vidéo. Certains de ses poèmes sont parus dans des collectifs d’ici et d’ailleurs, publiés notamment en Suisse et au Luxembourg.

Michèle Matteau sera l’invitée d’honneur représentante de l’Ontario français. Poète, dramaturge, romancière et nouvelliste, Michèle Matteau a toujours donné à l’écriture une place essentielle dans sa vie.  Écrivaine chevronnée, elle mélange les styles et les genres en s’adressant à un public à la fois vaste et varié, avec dix livres publiés aux Éditions L’Interligne depuis 2001, qui lui ont valu de nombreux prix et reconnaissances, dont le prestigieux Prix Trillium et le Prix du livre d’Ottawa.

Katia Canciani sera l’invitée d’honneur jeunesse et la porte-parole de la Tournée jeunesse Desjardins. Elle est d’abord pilote professionnelle et enseignante de vol et voltige au Manitoba. Mais c’est à la suite d’un voyage en Espagne qu’elle a enfin cédé à son impérieux désir d’écrire. Cette incursion a été couronnée de succès puisque, encensé par la critique, son premier roman a été finaliste au Prix des lecteurs Radio-Canada, et son deuxième a remporté le Prix littéraire des enseignants du Québec.

La Tournée jeunesse présentée par Desjardins
Pour une cinquième année consécutive, les élèves de plusieurs écoles primaires de la région pourront compter sur la visite de huit auteurs et illustrateurs dans les jours précédant l’ouverture du Salon. Annie Groovie, Maxim Cyr, Rose-Line Brasset, Freg et Makina, Diya Lim, Annie Bacon, et la porte-parole de la tournée, Katia Canciani, s’entretiendront avec des élèves de toute la région de l’Outaouais et de l’Ontario francophone. Le SLO offre également aux différentes écoles la possibilité d’organiser une rencontre virtuelle avec l’auteur Camille Bouchard, actuellement en voyage d’écriture en Amérique du Sud. Desjardins est l’un des partenaires du SLO depuis les débuts de ce dernier, soit maintenant 37 ans. «Le Salon du livre de l’Outaouais est un évènement phare dans la région. L’implication locale et la cause des jeunes sont deux éléments qui nous tiennent particulièrement à cœur chez Desjardins. Susciter le goût de la lecture et de la réussite chez nos jeunes pour former des citoyens actifs et responsables, à la fois enracinés dans leur collectivité et ouverts sur le monde, voilà ce à quoi nous contribuons dans la collectivité», affirme Jessica Lalande, Conseillère jeunesse à la Caisse de Hull-Aylmer et représentante des caisses de l’Outaouais.

Programmation jeunesse
Enfants et adolescents, vos personnages favoris et leurs créateurs vous donnent rendez-vous au Salon du livre de l’Outaouais 2016. Outre les auteurs de la Tournée jeunesse Desjardins, vous retrouverez sur scène le dessinateur Tristan Demers, Geromino Stilton et sa sœur Téa, le footballeur Étienne Boulay, la flûtiste Suzanne De Serres, Maryse Pepin et ses œufs de dragon, la chanteuse Lynda Thalie et son tout dernier conte, Richard Petit et ses Cérébrales, le slameur IVY, Alex A. en pyjama, le très célèbre T’Choupi, le commandant Robert Piché, ainsi que les auteures de la région Andrée Poulin, Mathilde Saint-Jean et Ari Cui Cui, et bien d’autres! En tout, une cinquantaine d’activités sur scène sont au programme, allant du slam et de l’improvisation BD aux jeux-questionnaires, en passant par les contes, les spectacles et même les chansons! Tout cela pour le plus grand plaisir des jeunes et moins jeunes.

Nouveautés
Le SLO lance son site Internet www.slo.qc.ca, totalement métamorphosé et convivial. Nous vous invitons à le découvrir! Visitez régulièrement notre page Facebook pour demeurer à l’affût d’autres nouveautés.

Nos partenaires
La tenue de la 37e édition du SLO ne serait pas possible sans la participation de nombreux bénévoles et les partenariats avec les organismes suivants : la Ville de Gatineau, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Patrimoine canadien, le Conseil des arts du Canada, Desjardins, Radio-Canada Ottawa-Gatineau, Le Droit, la Société de transport de l’Outaouais (STO), l’Ambassade de France au Canada, le Palais des congrès de Gatineau, la Place du Centre, l’Imprimerie Gauvin, Vision centre-ville, et le Four Points by Sheraton Hôtel Gatineau-Ottawa. Le Salon du livre de l’Outaouais est heureux de pouvoir de nouveau compter sur la participation de Radio-Canada à titre de présentateur officiel.

Le Salon du livre de l’Outaouais, un grand salon à dimension humaine
Le SLO est un organisme à but non lucratif qui s’est donné pour mission de faire découvrir à son public la littérature de langue française de l’Outaouais, du Québec, du Canada, et du monde entier. Troisième salon du livre en importance dans la province après ceux de Montréal et de Québec, le SLO attire en moyenne 35 000 visiteurs par année, reçoit près de 400 maisons d’édition et propose aux visiteurs une centaine d’activités. Avec la constante volonté de proposer une expérience riche en découvertes et en échanges, le Salon est l’occasion pour les visiteurs d’aller à la rencontre de plus de 350 auteurs réunis sous un même toit.

Il est à noter que la programmation complète de la 37e édition du Salon du livre de l’Outaouais, ainsi que les noms de deux autres invités d’honneur seront dévoilés au début de février 2016.

– 30 –

Source :
Malika Proulx-Oloko, responsable des communications

819-775-4873 p. 203
Cellulaire : 819-790-1546